Éleveurs : le Département décide une aide exceptionnelle

Face à la crise majeure qui secoue l'élevage français, le Département a décidé une aide exceptionnelle de 120.000 € à destination des éleveurs. Cette aide vient renforcer le Plan national de soutien à l'élevage lancé en juillet par le ministre de l'Agriculture pour alléger les charges des éleveurs.

Partenaire des agriculteurs du département, le Conseil départemental leur consacre chaque année près de 2 millions d'euros d’aides financières, dont 1 115 350 euros pour les éleveurs.
Par ailleurs, un réseau de plus d'une vingtaine de conseillers agricoles de terrain apporte au quotidien des conseils et un appui technique aux éleveurs.

Le Conseil départemental mène également des actions de valorisation des produits locaux et des circuits courts. L'action Miam 31 permet aux services de restauration des collèges d'introduire des produits locaux de qualité dans les menus. Début 2016, la plateforme internet Agrilocal 31 sera opérationnelle. Son but est de rapprocher les producteurs locaux et les acheteurs publics.

Le département accompagne les organisations des producteurs pour l'obtention de labels de qualité. Après l'ail violet de Cadours qui vient d'obtenir une AOC et les vins de Fronton classés AOP, le Conseil départemental est fortement engagé dans la démarche d'obtention de l'Indication Géographique Protégée « Agneau des Pyrénées ».

Enfin, le Conseil départemental soutient des manifestations de promotion de l'agriculture dans le département.

Samedi 19 septembre, Georges Méric se rend à la dixième édition des Pyrénéennes, au parc des expositions du Comminges à Saint-Gaudens, où il rencontre à 13:30 les éleveurs ovins de la COPYC et autres acteurs de cette filière.
« Je suis très préoccupé par la crise qui frappe nos éleveurs. C'est pourquoi nous avons décidé de débloquer une aide financière exceptionnelle pour venir en aide dans l'urgence aux éleveurs les plus fragilisés » déclare Georges Méric. « L'agriculture est un des marqueurs de notre territoire. Le Conseil départemental reste mobilisé pour les accompagner et les soutenir en cette période de crise ».