Muret : vers la suppression du passage à niveau en centre villeLigne Toulouse-Tarbes

Le Conseil départemental est le premier financeur de cette opération pour transformer dans le centre ville de Muret, un passage à niveau en voie souterraine. L’objectif est d’améliorer la sécurisation des piétons et la fluidité de la circulation.

Communiqué de presse

Mercredi 9 décembre 2015, 12 heures

Jeudi 26 novembre, l'assemblée départementale réunie en commission permanente a approuvé la réalisation des études et des travaux pour la suppression du passage à niveau n°19 situé sur la RD3 à Muret, et la création de deux passages souterrains.

Ce passage à niveau - ligne ferroviaire Toulouse-Tarbes - est situé en plein centre-ville de Muret, à proximité immédiate de la gare et des établissements scolaires. Il peut provoquer des temps de fermeture long en cas d'arrêt des trains et ainsi inciter les usagers de la route à des comportements à risque. Sa suppression permettra une meilleure sécurisation des piétons et une fluidification de la circulation dans ce secteur.

Un passage souterrain à deux voies sera créé, l'une dédiée aux automobiles et aux bus, l'autre réservée aux piétons, cycles et personnes à mobilité réduite.

La durée prévisionnelle des études sera de 12 mois, suivis de 20 mois de travaux.


Suppression du passage à niveau pour sécuriser et fluidifier la circulation dans le centre ville de Muret.

Les élus départementaux ont voté une participation de 4 267 600 millions d'euros, soit 20 % du coût total de la réalisation de ces aménagements.

Georges Méric a souligné l'engagement du Conseil départemental sur ce dossier : « Le Département est la première collectivité locale financeur de ce projet important. Plus de 4,2 millions d'euros sont mobilisés pour une opération aussi nécessaire que prioritaire. En lien avec nos partenaires, nous suivrons avec attention le suivi de ces travaux dont la maîtrise d'ouvrage est assurée par SNCF réseau ».