Voirie : l’élagage raisonné préserve la santé des arbres

L’élagage raisonné des arbres d’alignement est systématisé cet hiver, par les services de la voirie départementale. Une pratique écodurable qui concerne 70 000 arbres plantés le long des routes, principalement des platanes. Un guide pratique est à télécharger.

Les arbres situés sur le bord des routes départementales constituent un patrimoine naturel et des éléments forts du paysage qui nécessitent des travaux de protection, de taille d’entretien et de soins.

Les plantations d’alignement du réseau routier de la Haute-Garonne représentent près de 70 000 arbres. 90 % sont des platanes qui constituent un patrimoine naturel remarquable.

Pour mieux les préserver, les agents de la voirie départementale ont été formés à l’élagage raisonné. Pour aller plus loin et diffuser ces bonnes pratiques, le Département a élaboré un guide de taille des platanes à destination de toutes les personnes et institutions qui ont la charge de l’entretien de ces arbres.

L’objectif de la collectivité est donc de promouvoir des techniques respectueuses de l’équilibre et de la santé de ces arbres sans perdre de vue la sécurité des usagers de la route comme celle des riverains. Car si la taille maintient en bonne santé les arbres d’alignement, elle optimise également le niveau de sécurité des alignements.

 
Formation des agents du Conseil départemental à la taille raisonnée des arbres, réalisée par les agents de l’ONF le 10 décembre dernier .

L’élagage raisonné en 4 points

Le bois mort peut être retiré toute l’année, en revanche, il n’en est pas de même pour le bois vivant. Les quatre types de taille se pratiquent de préférence l’hiver pour ne pas nuire à une bonne repousse des arbres. 

  •  La taille d’entretien intervient quand l’arbre est laissé dans son évolution naturelle, ou dans le cadre du maintien d’une forme acquise dite architecturée. Elle consiste entre autres au retrait des gourmands, du bois mort ou à la taille des formes architecturées, pour restreindre l’envergure.
  •  La taille d’adaptation consiste à ajuster la forme de l’arbre dans son environnement, par une réduction de sa périphérie, le rééquilibrage de l’arbre ou la réduction orientée sur une de ses parties.
  •  La taille de conversion, c'est la conversion d’une forme libre en forme architecturée ou d’une forme architecturée en forme semi-libre. Il existe divers types de conversion, dites en tête de chat, en prolongement, en rideau ou semi-libre.
  •  La taille de restructuration se pratique dans le cadre d’une dangerosité avérée, lorsqu’un arbre ne peut être contenu que par le retrait de tout ou partie du houppier (l’ensemble des branches).

Télécharger le guide pratique de l’élagage raisonné des arbres d’alignement (en PDF 1,3 Mo)

Pour toute information, contacter la direction de la voirie et des infrastructures au 05 34 33 49 45.