Les actions de sécurité dans les transports scolaires

Optimiser la sécurité dans les transports scolaires est une préoccupation constante de la politique départementale.

Le Conseil départemental poursuit les actions de prévention : interventions dans les collèges pour les classes de 6ème, formation des conducteurs à la gestion des conflits, traitement des incivilités. Il mène une politique volontariste de rajeunissement du parc de véhicules de transport scolaire.

Les actions de sensibilisation à la sécurité : les opérations "Sortir Vite"

Le Conseil départemental organise et anime pour les élèves de 6ème, des actions de sensibilisation à la sécurité routière dans les transports scolaires. 

Les objectifs sont d'informer les élèves des risques qu'ils peuvent rencontrer tant au cours de leurs trajets qu'aux points d'arrêts. Il s'agit également de leur apprendre par des exercices pratiques d'évacuation, les règles principales à adopter.

Ces séances comportent deux séquences. La diffusion d'un film vidéo recensant les erreurs à ne pas commettre durant les phases du transport scolaire (en attendant le car, dans le car, à la descente du car). La diffusion  est suivie d'un débat animé par un intervenant, qui invite les élèves à réagir aux situations observées et aux comportements des personnes. Dans un deuxième temps, les élèves réalisent un exercice d'évacuation rapide de l'autocar.

Télécharger leS Consignes D'utilisation DU Transport scolaire.pdf» (592.9 KB)

La formation des conducteurs
à la gestion des conflits  

Avec l'aide d'un organisme de formation agrée, plusieurs dizaines de conducteurs volontaires ont suivi cette formation dont la vocation est d'aider les conducteurs à gérer les élèves dont le comportement remet en cause la sécurité du transport.

Traitement des incivilités

Tout signalement d'incivilité commis pendant le trajet et transmis par le conducteur à la Direction des Transports est systématiquement traité de la façon suivante. Un avertissement est adressé aux parents de l'élève concerné. Une rencontre de(s) élève(s) en présence du conducteur, dans le cadre de réunions de médiation ou de régulation des usagers d'un service peut également être organisée.

En cas de récidive, une exclusion temporaire de courte durée (inférieure à 3 jours) peut être prononcée, voire une exclusion plus longue, après avis du chef d'établissement.

Dans le cas d'incivilité grave, pouvant porter atteinte à la sécurité de l'ensemble des personnes présentes dans le véhicule, une exclusion définitive peut être prononcée par le Président du Conseil départemental, après enquête et avis de l'Inspecteur d'Académie.

Le rajeunissement du parc de véhicules

Le bon état général du parc de véhicules fait l'objet d'un suivi régulier. L'âge moyen des véhicules de transport scolaire est de 6,5 ans.

À la rentrée 2015, tous les véhicules seront équipés de ceintures de sécurité et de pictogrammes à éclairement ou bandes rétro-réflèchissantes, pour les minibus de moins de 9 places.