Théogone : rencontre avec les start-up lauréates des trophées Mid'Innov

Les trophées Mid’Innov ont récompensé le 28 janvier dernier trois entreprises accompagnées par le Théogone, l’incubateur du Conseil départemental. Zoom sur ces start-up haut-garonnaises qui bougent et innovent. 

Sur les huit lauréats des trophées des prix Mid’Innov 2015, organisés par Madeeli le 28 janvier dernier, trois sont des entreprises du CEEI Théogone, incubateur et pépinière d’entreprises du Conseil départemental basé à Ramonville et Martres-Tolosane. Elles se sont distinguées parmi 119 candidatures issues de 50 structures d’accompagnement à la création d’entreprise de la nouvelle grande région LRMP.

Vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’innovation et du numérique, Annie Vieu a rendu visite le 17 février dernier aux entrepreneurs de Théogone.


Annie Vieu vice-présidente en charge de l’innovation et du numérique avec Jean-Claude Escriva, créateur de Sofrinnov, Grand prix Mid’Innov 2015

Technologies du futur 

Sofrinnov a remporté le Grand prix et une dotation de 50 000 euros, pour son système éco-constructif en palettes industrielles, un abri d'urgence en bois baptisé Rescooz. Créée en 2014 par Jean-Claude Escriva, Sofrinnov est positionnée sur le marché des green cleantech ou eco-technologies propres. La start-up conçoit également des bungalows de loisirs et des kits constructifs.

Tél. 05 34 32 02 88  jc.escriva @ sofrinnov.com

Nanolike décroche la palme dans la catégorie Innovation produits et services du futur, assortie d’une dotation de 20 000 euros, pour son « tatouage » anti-falsification en nanoparticules, destiné aux diplômes et documents officiels.

Jeunes ingénieurs diplômés de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse, Jean-Jacques Bois et Samuel Behar se lancent dans l’aventure entrepreneuriale en 2012. Leur star-up Nanolike conçoit, produit et commercialise des dispositifs à base de nanoparticules. Ces nanodispositifs, nanocapteurs ou nanotags sont destinés à l’industrie et peuvent être utilisés comme capteur de température, jauge de contrainte ou marquage intelligent.

Tél. 05 34 32 03 86 contact @ nanolike.com

Opt’alm, troisième entreprise nominée dans cette même catégorie Innovation et jeunes entreprises, a été créée début 2015 par Alain Toufine qui a mis au point un procédé d'additif par dépôt de métal au moyen de laser. La technologie d'impression 3D utilisée pour le brevet du Laser Metal Deposit permet d’adapter l'architecture des structures aux besoins thermiques ou mécaniques. 

 Opt’alm transpose les techniques utilisées initialement dans la conception des satellites, avec des équipements électriques embarqués de plus en plus performants pour une masse et des coûts de production réduits de près de 25 %.

Tél. 05 34 32 03 70  alain.toufine @ optalm.fr