Protection de l'enfance : 100 places créées d'ici décembre 2016

Le Conseil départemental renforce son dispositif d’accueil d’urgence des mineurs isolés. 10 % de son budget, soit 140 M€, sont consacrés à la protection de l’enfance, qui assure la prise en charge de 4 000 accompagnements.

Communiqué de presse

Le Conseil départemental a ouvert le 4 juillet dix places supplémentaires pour l'accueil d'urgence des mineurs isolés, dans un nouvel espace dédié à la protection de l'enfance géré par l'ANRAS. Ce nouveau lieu d'accueil, d'évaluation et d'orientation pour mineurs isolés, situé au centre de Toulouse, disposera de 30 places en septembre et pourra accueillir jusqu'à 350 jeunes en flux par an.

Ce sont les premières places des 450 prévues d'ici 2020 dans le plan pluriannuel adopté à l'unanimité par les élus du Conseil départemental le 12 avril, dont 170 en hébergement et 280 en divers modes d'accompagnement à domicile.

Seize places supplémentaires seront créées en juillet et août dans le département et 50 autres d'ici décembre 2016.

En huit mois, près de 100 places d'hébergement sur les 170 prévues vont ainsi être ouvertes afin de renforcer les 2 000 places du dispositif existant aujourd'hui saturé.

Dès le mois de septembre, le Conseil départemental, en lien étroit avec les partenaires associatifs mobilisés sur la protection de l'enfance, engagera également le recrutement de nouveaux assistants familiaux sur le département.

Le Conseil départemental consacre 10% de son budget, soit 140 M€, à la protection de l'enfance. Il assure la prise en charge de 4 000 accompagnements dont 1 350 enfants à domicile, 2 500 accueils d'enfants placés et 200 accueils de mères isolées avec enfants en centres maternels.

La protection de l'enfance en chiffres 

  • 600 agents du Conseil départemental travaillent à la protection de l'enfance
  • 500 assistants familiaux
  • 17 maisons d'enfants habilitées
  • 3 services de placement familial
  • 5 centres maternels
  • 8 lieux de vie
  • 3 services d'accompagnement à domicile