Cours d’eau : la situation hydrologique reste tendue

Pour faire face aux déficits de l’eau des rivières, la préfecture de Haute-Garonne maintient jusqu’au 31 octobre, des interdictions ou des restrictions de prélèvements sur les petits cours d’eau de Haute-Garonne. La vigilance est renforcée pour la Neste et la Garonne.  

Compte-tenu des conditions climatiques du mois d'août, avec peu de précipitations et des températures au dessus des normales, la situation hydrologique s’est à nouveau durcie. 

Les mesures de restriction adoptées depuis le 6 septembre 2016 et applicables jusqu’au 31 octobre 2016 restent inchangées :

  • maintien des interdictions de prélèvement sur les petits cours d’eau non réalimentés de Bassac, Bonnefont, Courbet, Galage, Grasse, Jade, Marès, Mescurt, Mouillonne, Peyrencou, Rieu-Tort, ruisseau des Pierres, ruisseau de la Serre, Sahugle, Tescou,
  • maintien de la restriction à 50 % des prélèvements sur les cours d’eau du Volp, 
  • mesure de restriction à 50 % des prélèvements à usage agricole sur les cours d’eau du Ger et du Job,

Neste et Garonne, vigilance renforcée 

En revanche, compte-tenu de la poursuite du tarissement des stocks des retenues disponibles sur le système Neste, le niveau de restriction des prélèvements sur la Neste passe de 25 % à 50 % à partir du lundi 26 septembre 2016.

La Garonne fait toujours l'objet d'une vigilance renforcée. Le soutien des étiages de la Garonne se poursuit à hauteur de 5m3/s depuis les barrages de montagne et de 1,5m3/s depuis le lac d’Ôo. Au total, 36 Mm3 ont été déstockés à partir des barrages ariégeois depuis le 30 juillet et 3,3 Mm3 à partir du lac d’Oô depuis le 30 août dernier.

Consulter les arrêtés préfectoraux

Eau des rivières

Eau pour l’agriculture 

 (photos, Smeag)