Restauration scolaire, le compost des biodéchets enrichit les espaces verts

50 m3 de compost seront utilisés pour les espaces verts du Conseil Général, à l’issue de la première année de collecte de biodéchets dans 10 collèges du département. La réduction des déchets des cantines scolaires est également une opération éducative exemplaire.

Le Conseil Général vous informe

La boucle est bouclée ! Le tri des restes de repas, les « biodéchets » de 10 cantines de collèges de Haute-Garonne durant l'année 2014 ont pu être valorisés en compost. Une partie de ce compost est restituée à la collectivité. Dès le printemps 2015, le Conseil Général bénéficiera de 50 m3 de compost que ses services pourront utiliser pour enrichir les espaces verts de ses différents sites.

Démarche pédagogique contre le gaspillage 

Ce projet s’inscrit dans une démarche globale de prévention des déchets amorcée avec la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle a associé aux dix services de restauration des collèges pilotes, la restauration du Conseil Général qui sert chaque jour 750 repas au self du personnel, au restaurant des élus, à la crèche et à la cafétéria.

En 2014, plusieurs opérations de réduction des déchets ont été menées dans les cantines scolaires du département. Cette démarche pédagogique, s'est construite à partir d’animations spécifiques pour sensibiliser les collégiens à la lutte contre le gaspillage alimentaire : des « quizz déchets », la pesée du pain avec le « Gachi pain »… Au total ce sont l'équivalent de 110 tonnes de biodéchets collectés qui ont été recyclés.

Changer les habitudes

Cette opération pilote a par ailleurs donné un éclairage sur les habitudes de consommation. Les agents du Conseil Général mais aussi les collégiens haut-garonnais gaspillent peu.

Sur le site du Conseil Général, un agent jette en moyenne 127 g de biodéchets par repas contre 134 g à l’échelle nationale. C’est l’équivalent de 19 kg de biodéchets par an. 

Pour les collégiens, une tranche d'âge plus concernée par le gaspillage, la prise de conscience est notable. En Haute-Garonne, un collégien jette chaque année 25 kg de biodéchets. Ce qui représente en moyenne 157 g de biodéchets par repas contre 200 g nationalement, soit près de 20 % de moins. 

La campagne de sensibilisation a également permis de modifier les comportements. Avec cette démarche collective, ce sont près de 35 tonnes de biodéchets qui ont été évités.