L'engagement du Conseil départemental pour la qualité de l'air

Le Département de la Haute-Garonne est particulièrement sensible à la qualité de l’air sur son territoire. Partenariat avec l'Oramip, plan Climat-Énergie en cours... Un engagement décliné en actions.

En Haute-Garonne comme ailleurs, la qualité de l'air est altérée et il est nécessaire de s'en préoccuper. Pour agir il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre et les polluants dans l'atmosphère.

Depuis 2006, le Conseil départemental collabore à la mise en œuvre du plan de protection de l'atmosphère de l'agglomération Toulousaine et participe à la sensibilisation de la population haute-garonnaise en relayant des données sur la qualité de l'air du territoire.

Pour vous permettre de connaître chaque jour l'indice de la qualité de l'air près de chez vous, consultez la carte interactive de la qualité en Haute-Garonne.

Convention avec l'Oramip

En 2012 une convention de partenariat avec l’Oramip a été signée. Il s'agit d'une convention pluriannuelle pour la période 2012-2015 visant notamment à mettre à jour l'inventaire des émissions de polluants atmosphériques sur l'ensemble du département.

Dans ce cadre, le Conseil départemental s’est engagé à fournir à l’ORAMIP les données sur le trafic routier, le chauffage des bâtiments départementaux... Inversement, l’Oramip doit transmettre au Conseil départemental des informations sur la qualité de l’air des communes du département et des cartes de prévisions, qui doivent être relayées sur le site internet de la collectivité.

Plan Climat-Énergie départemental

Le Conseil départemental la Haute-Garonne a réalisé en 2010 son Bilan Carbone (outil de comptabilisation et de maîtrise des gaz à effet de serre d'une collectivité, d'une entreprise ou d'une association) en interne. 

Il s’est engagé ensuite dans la réalisation d'un plan Climat-Énergie Départemental, pour agir sur son patrimoine (propriétés bâties ou non bâties) et sur le fonctionnement quotidien de ses services. L'objectif est de limiter ses émissions de gaz à effet de serre, de répondre aux enjeux majeurs de l'énergie et d'anticiper les problématiques liées au changement climatique comme par exemple les problèmes de santé publique liée à la pollution de l’air.