A l’Atelier nord, la récup devient projet éducatif pour les 11-16 ans

Le Club de prévention des quartiers nord de Toulouse a créé depuis trois ans un atelier dédié au recyclage. Les objets du quotidien y sont transformés et vendus, pour financer les sorties ou d’autres activités du club. Cette initiative à la fois éducative et socialisante apprend aux jeunes participants les valeurs du travail manuel.

Des tourets de câbles et des palettes transformés en tables et chaises de jardin, du bois flotté en lampe ou en bougeoir… À l’Atelier nord, les jeunes participants donnent une seconde vie aux objets issus de la récup. Pour aider les participants à acquérir de nouvelles techniques de travail du bois et améliorer les produits finis, un ébéniste professionnel assure bénévolement depuis cette année, un encadrement ponctuel. 

Depuis trois ans, l’Atelier nord propose ainsi un accompagnement collectif à une quarantaine de jeunes chaque année. Habitués du club de prévention des quartiers nord de Toulouse, un service de la prévention spécialisée du Conseil départemental, ces filles et garçons âgés entre 11 et 16 ans s’y investissent dans la durée et la régularité.


A l’Atelier nord, le recyclage s’apprend.

S’associer à d’autres projets

Rénovés et transformés, ces objets sont ensuite vendus sur les marchés ou au bénéfice d’une association partenaire, pour financer des séjours ou des sorties destinés aux jeunes. Car l’Atelier nord est également le point de départ de projets associés avec d'autres partenaires, autour d’événements territoriaux : vide greniers, marché de Noël et actions de développement local.

Un groupe est à l’origine de la naissance du marché de Noël des quartiers nord, un autre encore a créé un nouvel atelier graph. Il a produit une fresque de 10m² qui a servi de fond de scène lors de la première édition du festival Je crois que ça va être possible.


Le graph, l’autre activité de l’Atelier nord.

Repères éducatifs

L’Atelier se conçoit globalement comme un lieu structurant la vie de quartier. Les jeunes y apprennent la solidarité, l’écologie, l’engagement, la patience… et la valeur de l’effort que représente le travail manuel. 

Outre structurer le temps libre ou apporter des repères éducatifs comme la perception des limites, le respect, l’engagement ou la fiabilité, cet atelier leur donne l’occasion de se valoriser, pour renforcer la confiance en soi. Il leur permet également de se responsabiliser en participant à un projet, avec en prime l’organisation de sorties ludiques ou de séjours à la mer avec les copains du quartier. 

Crédits photos : Jean-Yves Sansa