Un été avec les MJC 31 : chantier solidaire avec Emmaüs à Carbonne

Troisième rendez-vous du tour d’horizon des initiatives estivales des MJC 31 : retour sur le projet solidaire mené par neuf jeunes de la MJC de Carbonne avec Emmaüs Volvestre, entre le 15 et le 23 juillet dernier. Une initiation aux valeurs d’entraide et de partage récompensée par trois jours de vacances. 

Apprendre à découvrir la vie des autres pour mieux construire la sienne. Cette formule résume l’ambitieux projet solidaire de neuf jeunes de 11 à 16 ans de la MJC de Carbonne. Il s’inscrit dans un partenariat ancien construit depuis près de dix ans avec Emmaüs Volvestre. Cette action, menée dans le cadre du dispositif VVV (Ville Vie Vacances) a par ailleurs reçu des subventions spécifiques du Conseil départemental.

Découvrir l’entraide et le monde du travail

Les neuf jeunes volontaires ont été immergés pendant cinq jours dans le quotidien du centre Emmaüs Volvestre. Tri, étiquetage , vente… Le partage des tâches est aussi enrichi par les rencontres humaines, des trajectoires de vie au parcours parfois accidenté, dans cette association qui est par ailleurs un chantier d’insertion.  

L’apprentissage de l’action solidaire, passe également par la découverte du monde du travail : le respect des règles, des consignes et des horaires. Pour quelques jeunes du groupe c’est une façon de revisiter les règles pas toujours acceptées d’un autre système… le système scolaire. 

Vacances bien méritées

En marge du chantier solidaire, un retour d’expérience a été réalisé avec l’animatrice jeunesse sur cette semaine passée chez Emmaüs Volvestre. Plus largement l’activité économique de récupération et de recyclage des biens d’équipements et autres vêtements, ont permis aux jeunes bénévoles de sinterroger sur notre système économique, et notamment sur nos modes de consommation voire de surconsommation.

En contrepartie de cette semaine de bénévolat, les neuf volontaires, qui ont signé un contrat d’engagement avec la MJC de Carbonne et Emmaüs Volvestre, ont pu bénéficier d’une aide pour financer un séjour collectif de vacances de trois jours. 

La cohésion du groupe a été optimale. Tous sont partis ensemble après le chantier pour découvrir le rafting, l’accrobranche et les nuits en tipis, avec en prime la satisfaction d’avoir réellement financé en toute autonomie ces trois jours de vacances.

 
Les jeunes du projet Emmaüs pendant les trois jours de vacances.