L'emploi d'avenir

L’emploi d’avenir créé par la loi du 26 octobre 2012 a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes sans emploi.

Les jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les personnes handicapées) sans emploi et sans diplôme peuvent en bénéficier. Sont également éligibles les jeunes titulaires d’un CAP/BEP, en recherche d’emploi depuis au moins 6 mois dans les 12 derniers mois.

Avantages et obligations de l’employeur

Selon le cas, l’emploi d’avenir est conclu sous la forme d’un CAE (dans le secteur non marchand) ou d’un CIE (dans le secteur marchand).

Le contrat de travail associé à un emploi d’avenir peut être à durée indéterminée ou à durée déterminée.

Le bénéficiaire d’un emploi d’avenir occupe (sauf conditions particulières) un emploi à temps plein.

Pour les emplois d’avenir, le montant de l’aide est fixé par l’arrêté ministériel du 31 octobre 2012.

Pour les emplois d’avenir-CAE, le montant de l’aide est fixé à 75 % du taux horaire brut du SMIC.

Pour les emplois d’avenir–CIE le montant de l’aide est fixé à 35 % du taux horaire brut du SMICou 47 % du taux horaire brut du SMIC, pour les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification, et les entreprises d’insertion.

L’aide relative à l’emploi d’avenir est attribuée au vu des engagements de l’employeur (condition d’encadrement et de tutorat, actions de formation et de qualification).

Contact
Pour toutes informations sur les emplois d’avenir vous pouvez contacter  selon votre situation :
le Pôle Emploi;
la Mission Locale Toulouse;
la  Mission locale Haute-Garonne;
le Cap Emploi.