Les Jeunes Espoirs sportifs 2014 récompensés

Le 21 janvier 2015, le Conseil Départemental a célébré les Jeunes Espoirs Sportifs de Haute-Garonne, et  récompensé trente sportifs pratiquant une discipline individuelle. Deux sports ont été mis à l'honneur à l'occasion de démonstrations d'escrime et de savate boxe française.

Le 21 janvier le Conseil Départemental a célébré ses jeunes sportifs ! Accompagnés de leurs familles, de leurs clubs et de représentants des Comités Départementaux, les 30 lauréats (12 filles et 18 garçons), âgés de 14 à 25 ans, ont comme chaque année, reçu individuellement une bourse de 1 500 € ainsi qu'une dotation en équipement sportif aux couleurs du Conseil Départemental.

Depuis la création de la Bourse du Jeune Espoir sportif il y a 26 ans, 500 jeunes ont été récompensés, toutes disciplines sportives confondues.

Pour postuler à la Bourse du Jeune Espoir Sportif, les candidats doivent être inscrits sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau et ne doivent pas percevoir de revenus propres. Ils doivent également résider et être licencié sur le département de la Haute-Garonne.

18 disciplines représentées, deux démonstrations

18 disciplines ont été représentées : l’athlétisme, la boxe anglaise, la boxe française, le cyclisme, l’escrime, la force athlétique, le golf, la gymnastique aérobique, le judo, le jujitsu, la natation, la pelote basque, le sauvetage sportif, le sport boules, le taekwondo, le tir à l’arc, le tir sportif et le triathlon.

Lors de la cérémonie, deux disciplines ont été mises à l’honneur au cours de démonstrations effectuées par des jeunes bénéficiaires de la bourse : Antoine Carruel (Blagnac Escrime Club) pour l’escrime et Flora Yanga (Toulouse Multi Boxe) pour la boxe française.

Antoine Carruel en escrime

Antoine Carruel, 17 ans, pratique le sabre depuis l'âge de 10 ans au sein du Blagnac Escrime Club sous l'égide de son maître d'arme Laurent Arribet. Déjà champion de France par équipe en 2013, Antoine continue sa formation au Pôle France de Tarbes avant d'envisager d'autres ambitions.

C'est avec son petit frère de 12 ans, qu'Antoine a assuré une démonstration riche en enseignement sur le sabre. Avec l'épée et le fleuret, le sabre compose les trois armes de l'escrime, dont les touches se font au-dessus de la taille.

La présentation a permis de nous familiariser l'espace d'un instant avec "l'estoc", "la taille", "la riposte" ou "la quinte", autant d'éléments techniques composant la riche terminologie d'une discipline où le français est langue officielle.

Flora Yanga en savate boxe française

Flora Yanga, 25 ans, évolue au Toulouse Multi Boxe (TMB) où elle pratique la savate boxe française. Déjà dotée d'un riche palmarès, elle a connu une année 2014 riche en palmarès, en remportant  les titres de championne de France élite A et de championne d'Europe.

Son exhibition avec Cyrielle Bories, également sociétaire du TMB, a mis en valeur un sport de combat qui se conjugue au féminin. Les femmes représentent en effet en Haute-Garonne plus de 30 % du nombre de licenciés.

Photo d'illustration : Toulouse Multi Boxe ; Photos diaporama : CG31