Partir à bicyclette à la découverte de la Haute-Garonne

Le Tour de France 2015 vient à peine de se terminer, pour revivre les sensations de la Grande Boucle, pourquoi ne pas enfourcher son vélo et emprunter les itinéraires cyclables du département ?

Le long du canal du Midi, sur le piémont ou sur les routes des cols pyrénéens, les possibilités d’itinéraires cyclables ne manquent pas en Haute-Garonne… Tranquille balade familiale, itinéraire sportif de pleine nature en VTT ou défi sportif sur route de montagne à l’assaut des cols mythiques du Tour de France, le choix est large. 

Ces itinéraires adaptés sont aussi l’occasion de découvrir en chemin les bastides et autres villages typiques du patrimoine de la Haute-Garonne, et pourquoi pas, de faire un détour par les musées du département.

Sur les traces du Tour de France 

Muret a accueilli le la 13ème étape du Tour de France 2015, le 17 juillet dernier. La ville est aussi celle de Clément Ader. Industriel et père de l’aviation, il est également l’inventeur du véloce caoutchouc en 1868, le premier vélo à avoir des roues métalliques recouvertes de bandes caoutchouc. Le spécimen est exposé au musée Clément Ader à Muret .

 mairie-muret.fr/decouvrir-le-musee-clement-ader-les-grands-hommes

Les passionnés de vélo sont chaque année plus nombreux à affronter les grands cols pyrénéens, ou plutôt des « ports », selon la dénomination locale des cols. Col de Menté, Col du Portet-d’Aspet, col du Portillon, col de Peyresourde… Pour faciliter la progression des cyclistes, le département a mis en place des panneaux de signalisation indiquant l’altitude du col et son dénivelé. Un emplacement idéal pour photographier ses exploits !

Pour poursuivre cet itinéraire de la Grande Boucle, deux stèles ont été déposées en souvenir d’événements tragiques : la chute dans la descente du col de Mente de Luis Ocana le 12 juillet 1971, et au bout du raidillon du col de Portet-d’Aspet, la chute mortelle de Fabio Casartelli le 18 juillet 1995. 

Voies vertes, parcours cyclables du piémont  

Le parcours cyclable de la Garonne relie à vélo la centaine de kilomètres qui sépare Carbonne (à 35 km de Toulouse) à Chaum, près de Saint-Béat. Cet itinéraire mixte sur route et voie cyclable qui suit le cours de la Garonne, devrait se poursuivre jusqu’à Luchon prochainement.

Le parcours permet quelques haltes touristiques remarquables : le village médiéval sur son piédestal rocheux de Saint-Bertrand-de-Comminges, la cité faïencière de Martres-Tolosane et son musée Angonia, le musée du sculpteur Abbal à Carbonne, le village gaulois de Saint-Julien, les bastides de Cazères, Rieux-Volvestre, Montesquieu-Volvestre longeant l’Arize.

Le parcours cyclable de la rigole de la plaine, est un itinéraire ombragé de 17 km qui serpente le long de ce petit canal, à partir de la Montagne Noire. La rigole de la plaine permet le captage des eaux de la source et du Lac de Saint-Féréol pour alimenter le canal du Midi. Il se déverse au seuil de Naurouze, zone de partage des eaux.

En chemin, ne pas manquer le lac de Saint-Féréol, près de Revel, et ses multiples activités nautiques, le musée du canal du Midi, la bastide de Revel, le lac de Lenclas, halte idéale le temps d’un pique-nique.

tourisme.haute-garonne.fr/la haute-garonne à velo

 

La voie verte de l’arrière-pays toulousain. Réalisé sur une ancienne voie ferrée, ce premier tronçon de voie verte de 8 km, court le long du Tarn, parallèlement à la RD 630, entre La Magdelaine-sur-Tarn et Villemur-sur-Tarn. Ce parcours plat, ouvert à tous, favorise les déplacements quotidiens et des balades à bicyclette en boucle dans la vallée.

voie verte de l’arrière-pays toulousain af3v

Cap vers la mer ou l’océan

La Haute-Garonne est en position centrale entre mer et océan. Au sud, la voie verte du canal du Midi, de Toulouse à Port-Lauragais est un itinéraire long de 49 km, empruntant le chemin de halage pour finir au delà du seuil de Naurouze, vers la Méditerranée.

Au nord le parcours cyclable du canal de Garonne, relie Toulouse au petit village de Saint-Rustice. Ce parcours de 21 km permet de prolonger jusqu’à l’océan, en passant par Montech, Moissac, Agen et au delà, par le Canal des Deux-Mers.

francevelotourisme/destinations/midi-pyrenees

Pour initier les plus jeunes au cyclotourisme, le CDT de Haute-Garonne propose cet été de leur faire découvrir pendant une semaine le canal du Midi à vélo. Une idée vacances de dernière minute pour le mois d’août. 

Pour les amateurs de VTT

Avec 260 km de circuits balisés au départ de Luchon ou de Superbagnères (accès par la télécabine), l’espace VTT du Pays de Luchon bénéficie d’une situation géographique remarquable et d’une concentration exceptionnelle de pics de plus de 3000 m. Il  offre un panel de circuits balisés pour découvrir ce territoire de montagne. Petit plus, la télécabine qui relie Luchon à Superbagnères permet d’accéder à 1800 m d’altitude pour dévaler des itinéraires d’enduro de près de 1200 m de dénivelé.

 luchon.com/accueil/sportsetmontagne/randonnees

Au pied des grands cols des Pyrénées centrales, l’espace VTT Pyrénées Comminges donne accès à des sentiers aux paysages et aux reliefs très variés. De Saint-Bertrand-de-Comminges au pic du Cagire, en passant par la plaine de la Garonne, la verdure et la fraîcheur des forêts sont omniprésentes. Cet espace naturel préservé se découvre au long des 600 km de sentiers balisés, adaptés à tous niveaux, de la balade familiale au parcours engagé.

 tourisme-aspet /fiches/espace-vtt-pyrenees-comminges

A proximité de l’agglomération toulousaine, la forêt de Buzet, à 30 km à l’est de Toulouse propose deux petits parcours VTT : l’un de 6,8 km pour initiés , l’autre de 6 km à la portée de tous.