Tourisme : la taxe additionnelle de séjour repoussée à 2017

La mise en place de la taxe départementale additionnelle de séjour est repoussée au 1er janvier 2017. Cette décision a été prise le 11 février dernier, à la suite d’une rencontre avec les professionnels du secteur. Le produit de cette future taxe, équivalent à 10 % de la taxe de séjour, servira au financement d’actions concrètes pour le développement touristique.

Communiqué de presse

Vendredi 26 février 2016

Le président du Conseil départemental, Georges Méric, en présence de Didier Cujives, président du Comité départemental du Tourisme de la Haute-Garonne (CDT 31) et de Maryse Vézat-Baronia, 1ère vice-présidente en charge notamment du tourisme, a reçu, à leur demande, des représentants du secteur hôtelier départemental, le 11 février. 

« Lors de cette rencontre constructive, nous avons exposé aux acteurs présents les efforts engagés par le Conseil départemental pour soutenir et développer l'économie touristique du département" a précisé Georges Méric. « Nous avons entendu leurs interrogations quant aux modalités de mise en œuvre de la taxe additionnelle départementale à partir du 1er mars. C'est pourquoi, soucieux d'instaurer un partenariat efficace et apaisé, j'ai décidé, à l'issue de nouveaux échanges et en accord avec les professionnels, de reporter la mise en application de la taxe additionnelle au 1er janvier 2017 ».

Le produit de la taxe départementale additionnelle* servira exclusivement au financement d'actions concrètes en faveur du développement touristique dans l'agglomération toulousaine et dans la Haute-Garonne. Dans ce cadre, en tant qu'interlocuteur de la filière professionnelle, le CDT 31 assurera le lien avec les acteurs du tourisme.

Enfin, comme il s'y était engagé lors de sa rencontre du 11 février, le président du Conseil départemental a par ailleurs saisi le Premier Ministre, pour l'alerter sur la situation de la filière de l'hébergement touristique en Haute-Garonne, concurrencée notamment par Airbnb. Il lui a demandé de donner une suite rapide au rapport Terrasse récemment présenté et qui a pour objectif de mieux encadrer juridiquement les activités de l'économie collaborative.

* À partir du 1er janvier 2017, la taxe départementale additionnelle de 10 % s'appliquera au barème de la taxe de séjour fixé par les communes ou leur groupement. Elle sera payée directement par le touriste.