Environnement, seniors et tourisme au menu des élus du DépartementSession d'octobre 2015

Du 13 au 15 octobre, le Conseil départemental s’est réuni en assemblée. Les élus ont notamment entériné la mise en œuvre d’un Plan Climat-Énergie départemental, la création d’un label Halte-répit ou encore le développement d’itinéraires cyclables.

Pendant trois jours, Georges Méric, président du Conseil départemental, et les 53 autres conseillers départementaux ont débattu sur différents projets visant à améliorer les services de proximité rendus aux citoyens. Trois propositions phare ont été actées par l’assemblée départementale dans les domaines du développement durable, de la solidarité ou encore du tourisme.

Un Plan Climat-Énergie

Le Conseil départemental a décidé la mise en œuvre d’un Plan Climat-Énergie départemental. L’objectif ? Apporter sa contribution pour lutter contre le réchauffement climatique. Ce plan s’articule autour de deux axes : un plan d’actions interne à mener au sein de la collectivité et un volet externe avec le lancement d’une concertation avec les collectivités et acteurs socio-économiques du territoire pour la mise en œuvre d’un Plan à l’échelle du territoire.

Seniors : un label Halte-répit

L’assemblée départementale s’est également engagée dans la mise en place de Halte-répits en Haute-Garonne. Ces lieux non-médicalisés permettent d’accueillir les personnes âgées en perte d’autonomie ainsi que les aidants familiaux afin qu’ils disposent de temps libre pour pratiquer des activités artistiques ou culturelles et ainsi leur permettre de rompre l’isolement. Un cahier des charges sera rédigé dans les prochaines semaines en collaboration avec l’Agence régionale de santé avec pour objectif de retenir et labelliser des structures porteuses d’ici la fin de l’année.

Des itinéraires cyclables mieux valorisés

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a entériné sa participation au Comité d’itinéraire baptisé Canal des deux mers à vélo. Réunissant trois régions et six départements, ce comité a pour ambition d’harmoniser la signalétique et développer la communication sur la V80, appellation de la Vélo Voie Verte du Canal des Deux Mers. Cela permettra notamment de valoriser l’attractivité du Canal du Midi, où le Conseil départemental a déjà créé un parcours cyclable de 49 km pour un montant de près de 2 millions d’euros.

En savoir plus sur les travaux des élus du Conseil départemental lors de cette session d'octobre