Le Musée de la Résistance et de la Déportation dégradé par des inscriptions antisémites

Mercredi 4 mai au matin, à deux reprises, les vitrines extérieures du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation ont été dégradées par des inscriptions antisémites et négationnistes.

Le président du Conseil départemental, Georges Méric, condamne avec la plus grande fermeté "ces agissements inadmissibles qui renvoient aux pires heures de notre Histoire." "Le Conseil départemental a déposé plainte ce matin et poursuivra avec détermination son travail de mémoire au sein de son Musée, pour expliquer et transmettre les valeurs de tolérance, de respect et de fraternité qui fondent notre République" a t'il conclu.

Les services du Conseil départemental ont effacé les inscriptions dans les plus brefs délais.