Protection de l’enfance : renforcer le dispositif actuel

A la demande de l’intersyndicale CGT, FO et Sud, le président du Conseil départemental, Georges Méric, le vice-président en charge de l’enfance-jeunesse, Arnaud Simion, et le rapporteur général du Budget en charge du personnel, Sébastien Vincini, ont reçu ce matin leurs représentants pour évoquer le plan de protection de l’enfance 2020, délibéré à l’unanimité des élus du Conseil départemental le 12 avril 2016.

Ce plan permet la création de 450 places habilitées à l’Aide sociale à l’enfance pour renforcer le dispositif actuel qui est saturé.

D’ici à mars 2017, il sera mis fin aux dispositifs non habilités ASE et la sortie des personnes placées en hôtel sera progressivement organisée vers des structures habilitées.

Pour les jeunes majeurs, l’ensemble des institutions et organismes concernés seront associés pour préparer et accompagner l’accès à l’autonomie de ce public. Dans ce sens, il sera mis fin aux hébergements systématiques à compter de 19 ans.

Dès septembre 2016, une plateforme d’accueil, d’évaluation et d’orientation des mineurs non accompagnés de 20 à 30 places sera ouverte.

Les élus ont rappelé qu’aucune personne actuellement hébergée à l’hôtel ne sera expulsée. En outre, une centaine d’emplois d’assistants familiaux sera créée.

Ce plan, prenant en compte les inquiétudes exprimées par les personnels, permettra d’assurer plus efficacement le service auprès des publics concernés.

Au terme d’un échange constructif, les élus ont appelé à préserver les conditions d’un dialogue social serein et apaisé afin que des débordements, tels ceux commis lors de la manifestation du 12 avril dernier, ne se reproduisent pas.

Les élus ont également rappelé que l’ensemble des agents des services sociaux est accompagné dans la mise en œuvre des évolutions de l’accueil des publics concernés. Ces nouvelles procédures feront l’objet d’un travail d’évaluation commun avec l’ensemble des organisations syndicales ainsi que d’une revoyure deux mois après leur mise en œuvre le 2 mai.