Rencontres du dialogue citoyen, une nouvelle étape Samedi 6 février 2016, de 9 à 13 heures

Au cours de l'automne 2015 près de 8 000 Haut-Garonnais-es ont répondu aux questions posées par le Conseil départemental. Deuxième volet de ce nouveau dialogue citoyen : une matinée de réflexion et d’échange est organisée au siège du Département le 6 février prochain.

Depuis avril 2015 un vent nouveau souffle sur le département de la Haute-Garonne. Le président Georges Méric et son équipe, avaient promis d’ouvrir rapidement le dialogue avec les citoyen-ne-s. C’est chose faite depuis l'automne 2015 avec le questionnaire adressé à tous les habitants.

Les premiers enseignements de cette consultation

Première étape : la consultation organisée à l’automne a permis à près de 8 000 personnes de s’exprimer via un questionnaire. Parmi les enseignements à retenir du questionnaire adressé aux citoyen-ne-s, trois axes forts dominent :

  • 2 Haut-Garonnais sur 3 sont satisfaits des services du Conseil départemental et 1 sur 2 plébiscite de nouveaux services en ligne pour améliorer ou simplifier les démarches.
  • 2 sur 3 souhaitent poursuivre cette expérience de concertation et donner leurs avis sur les grands projets, les nouveaux services, les équipements de leur canton...
  • 1 sur 3 est prêt à s’engager dans une démarche participative réelle, à l’occasion de réunions, rencontres, sollicitations via Internet ou rendez-vous avec les conseillers départementaux.

Samedi 6 février, deuxième étape du dialogue citoyen

Deuxième étape : les rencontres du samedi 6 février 2016, de 9 à 13 heures, lanceront véritablement la démarche de dialogue citoyen. Les inscriptions à cette matinée sont closes.

Sur la base du volontariat, les Haut-Garonnais peuvent, le temps de cette matinée, participer à la réflexion avec les élus et les représentants des services du Conseil départemental : pourquoi et comment associer les Haut-Garonnais au projet et à l'action du Département ? Sous quelle forme ? Autant de questions qui seront abordées librement...

Cette matinée d'échanges sera rythmée par plusieurs temps forts. Après le compte-rendu de la consultation effectuée via le questionnaire à l'automne, un universitaire et une chercheuse présenteront les enjeux d'une démarche de démocratie participative renouvelée. Loïc Blondiaux est enseignant en sciences politiques à l’université Paris I. Marion Carrel, sociologue, est chercheuse au CEMS, Centre d’études des mouvements sociaux, laboratoire de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), et spécialiste de la concertation citoyenne.

En deuxième partie, dans une ambiance informelle, les participants réunis par petits groupes, seront amenés à partager leurs réflexions pour ensuite proposer des éléments de synthèse en clôture de la matinée, lors d’une mise en commun des échanges. 

(Photos : DR)