RETOUR SUR

1e matinée de l'Open data pour échanger Publié le
Date de publication
15 février 2019

1e matinée de l'open data
Le Département accueille les collectivités pilotes au dispositif d'ouverture des données en Haute-Garonne, lors de la première matinée de l'Open data. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Mardi 12 février 2019, la première Matinée de l’open data des territoires de Haute-Garonne a accueilli près d’une quarantaine de participants, venus des 18 collectivités pilotes du dispositif d’accompagnement à l’ouverture des données publiques, mis en place par le Département.

Corps
Text

Cet événement, organisé quelques jours seulement après le lancement par l’Agence Technique Départementale du programme de formation à destination des élus du département « Open data : comprendre les enjeux pour son territoire », a permis aux actrices et acteurs d’un réseau de partenaires, tous volontaires, de faire connaissance, échanger et partager leurs premières expériences autour de la mise en œuvre de l’Open data dans leurs collectivités.

Les participants ont pu se présenter, avant de laisser la parole à Elian, conseiller agroenvironnement, spécialiste de l’irrigation, qui s’est prêté au jeu de l’open data durant tout l’été 2018. Se glissant volontiers dans le rôle d’un bêta-testeur, Elian a expérimenté durant toute la période d’irrigation de nouveaux outils numériques de collecte et de publication de données sur le portail Open data de la Haute-Garonne. Souplesse, réactivité, facilité, simplicité… Elian et ses collègues de terrain ont adopté rapidement ces nouveaux outils qui leur permettent d’optimiser la diffusion des informations de terrain à l’ensemble des agriculteurs du territoire.

 

Les communes pilotes ont témoigné de leurs expériences

Tous les participants ont ensuite participé à un quiz, réalisé avec l’outil Plickers à l’initiative du Laboratoire de l’innovation du département. Un procédé ludique qui a permis à l’ensemble de l’assemblée de se prononcer sur des enjeux comme l’importance de constituer et de contribuer à un réseau départemental de producteurs de données, l’intérêt des standards dans la construction d’un patrimoine numérique commun, et l’apport de la démarche dans la modernisation des pratiques et des outils informatiques.

En conclusion de ce quiz Anne-Claire, directrice de projet de transformation numérique du Sicoval et Hélène, responsable du service communication de la Mairie de Roques ont témoigné de leurs expériences de pionnières dans la mise en œuvre du dispositif d’accompagnement des collectivités proposé par le Département.

 

Faire évoluer l’offre de services du Département au regard des attentes des collectivités

La deuxième partie de la matinée s’est déroulée au rythme d’un World Café, une animation qui encourage de petits groupes à partager idées, connaissances et visions, à débattre rapidement sur des sujets proposés et à enrichir les pistes élaborées par d’autres groupes dans le but de faire émerger de nouvelles idées ou orientations.

Au final, 5 sujets ont été mis à l’épreuve des participants et de nombreuses réflexions constructives ont été couchées sur le papier sous forme de schémas intuitifs, les mind maps ou cartes mentales, qui lient entre eux concepts, idées, tâches associées autour d’un thème central. Cet exercice collaboratif a fait émerger des propositions qui vont permettre d’alimenter et de faire évoluer l’offre de services du Département au regard des attentes des collectivités partenaires.

L’enthousiasme certain de l’ensemble des participants à cette première matinée est un signal encourageant pour la suite de l’aventure de l’open data en Haute-Garonne.

Les communautés suivantes ont participé au dispositif d’accompagnement à l’ouverture des données publiques mis en place par le Département : Auterive, Castanet-Tolosan, Castelmaurou, Castelnau-d'Estrétefonds, Cazères, Escalquens, Fonsorbes, Fontenilles, Labège, Merville, Pechbonnieu, Ramonville-Saint-Agne, Villemur-sur-Tarn, Roques, CC du Volvestre, CC Coeur de Garonne, CC Val’Aïgo, Sicoval.