PORTRAIT

Les orages ont gâché la fête à l'Isle-en-Dodon

Date de publication
Publié le 18 août 2022
Temps de lecture : 1 min
Miniature
La Mal Coiffée au Festival 31 Notes d'été 2022
© Marc Ginot
Légende

La Mal Coiffée au Festival 31 Notes d'été 2022

Chapeau

Les conditions météorologiques ont rendu impossible les concerts prévus le 18 août à l'Isle-en-Dodon. N'hésitez pas à suivre l'activité des groupes qui étaient programmés, Mandé Brass Band, une fanfare "afro-cubaine" et "La Mal coiffée", un groupe féminin de polyphonies occitanes. 

Corps v2

Mandé Brass Band

Trois membres du Mandé Brass Band sont originaires du Burkina Faso, le « pays des hommes intègres ». En revisitant le répertoire, en l’adaptant avec de nouveaux rythmes et arrangements, les musiciens créent des ponts entre tradition et modernité, entre leur pays d’origine et leur pays d’accueil. Sur scène, trombone et saxophone se mêlent aux instruments traditionnels mandingues pour une musique audacieuse et entraînante.

Polyphonies occitanes avec La Mal Coiffée

La Mal Coiffée, ce sont 4 femmes qui depuis une vingtaine d’années naviguent entre la chanson populaire languedocienne, les poètes occitans et leur écriture et composition propres. Nourries des chansons des anciens, portées par le désir de porter une autre voix que celle de la culture dominante, elles puisent dans les récits des peuples opprimés de quoi nourrir leurs histoires. D’où « Roge », le nom de leur spectacle, « rouge » en occitan. « Nous raconter, c’est être indocile », résument-elles.