Adeline Furst prend un nouveau virage aux Dauphins du TOEC Publié le
Date de publication
21 janvier 2021

Adeline Furst, nageause aux Dauphins du TOEC.
Adeline Furst, nageause aux Dauphins du TOEC. (Crédits : H.R/CD31)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handibasket, d’aviron, de natation et sont les ambassadeurs sportifs du département. Deux fois par mois retrouvez ces sportives et sportifs qui portent haut les couleurs de la Haute-Garonne. Cette semaine, on plonge avec Adeline Furst, nageuse aux Dauphins du TOEC et spécialiste de nage en eau libre, 800m et 1500m.     

 

Corps

Nager vite et longtemps. C’est le régime auquel s’astreint Adeline Furst, 26 ans, licenciée du club des Dauphins du TOEC et ambassadrice sportive du Conseil départemental. « Après avoir fait de la gym, j’ai découvert la natation à l’âge de 9 ans au club d’Erstein », se souvient l’Alsacienne de naissance. Rapidement Adeline Furst gagne ses premières médailles en bassin et bifurque vers la nage en eau libre sous les couleurs des Dauphins d’Obernai. « C’est une discipline qui demande des qualités tactiques, il faut observer ses adversaires et savoir se placer dans le peloton, et physiques car on doit tenir sur de longues distances ». Après 10 ans en Alsace, Adeline Furst a décidé il y a quelques mois de changer d’air et d’eau : direction le sud de la France et les Dauphins du TOEC pour replonger dans les bassins et s’aligner à nouveau sur 800m et 1500m. « C’est le 1er club français en termes de niveau et de résultats, il y a une super ambiance et une excellente dynamique », énumère Adeline Furst. 

 

Objectifs Tokyo 2021 et Paris 2024

« Quand je suis arrivée j’ai été très bien accueillie, ici c’est comme une grande famille ». Une grande famille sur laquelle veille depuis de nombreuses années Michel Coloma, directeur général des Dauphins et se félicite de l’arrivée d’Adeline Furst. “Elle a un mental de dingue, à l'entraînement et en compétition elle ne lâche rien, et humainement elle a un comportement exemplaire”. Cette année Adeline Furst qui est déjà titulaire d’une licence en STAPS, s’est inscrite en psychologie à l’université Jean Jaurès et alterne ses cours à distance avec ses 30 heures d'entraînement hebdomadaire. La formule que la nageuse espère gagnante pour pouvoir disputer les deux prochaines olympiades à Tokyo en 2021 et pourquoi pas Paris en 2024 !

 

Adeline Furst, nageause aux Dauphins du TOEC.
Adeline Furst, nageause aux Dauphins du TOEC. (Crédits : H.R/CD31)