PORTRAIT

Zou "L'humour c'est un peu le poker de l'esprit" Publié le
Date de publication
1 avril 2021

Zou Printemps du Rire 2021
Maëlle Mays, alias Zou, joue son spectacle le 1er avril en version numérique. (Crédits : Le Printemps du Rire)
Chapeau

Maëlle Mays, alias Zou, a préparé son spectacle "Les leçons impertinentes" pendant une résidence d'artiste à l'Espace Roguet de Toulouse, spectacle réalisé dans le cadre du Printemps du Rire 2021 et diffusé en ligne le jeudi 1er avril.

Corps

Comment Zou est-elle née ?

Grâce à des animations — au sens noble du terme — de soirées, de scènes ouvertes et découvertes au Bijou ou au Candela à Toulouse. Puis, à force de la faire vivre et comme j’avais envie d’une aventure solo, j’ai commencé à écrire ma grande saga des émotions à débordements maîtrisés que sont mes Leçons d’impertinence que j’ai lancées en 2018.

 

Qui est Zou ?

C’est une pédagogue nomade qui joue dans n’importe quel lieu et notamment chez les gens qui me le demandent. Elle enseigne des disciplines qu’on n’apprend pas à l’école et qui sont nécessaires au vivre-ensemble. Ce qui permet d’évoquer beaucoup de thèmes et de se demander pourquoi on se fait la guerre, puisque de toute façon on est là ensemble et que par nature l’homme est un animal social.

 

Que va nous raconter Zou le 1er avril ?

Une toute nouvelle Leçon d’impertinence écrite avec la clown marseillaise Coline Trouvé sur le thème du rire avec une sacrée mise en abîme : jouer sur le rire dans un festival d’humour le 1er avril, je me suis dit que ça n’arriverait qu’une fois dans ma vie ! Et puis l’humour est un ressort que j’utilise pas mal dans mon écriture pour que le public se sente en confiance et que je puisse lui passer d’autres idées. L’humour, c’est un peu le poker de l’esprit, ça le dilate et ensuite on peut envoyer des questionnements, de la réflexion…