Assia Touati  : “Les Jeux sont l’aboutissement d’une carrière”  Publié le
Date de publication
13 juillet 2021

Assia Touati, nageuse des Dauphins du Toec.
Assia Touati, nageuse des Dauphins du Toec. (Crédits : Alexandre Ollier/CD31)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handirugby, de BMX, de natation ou de rugby et sont ambassadeurs sportifs de Haute-Garonne. Retrouvez ces sportives et sportifs qui vont défendre également les couleurs de la Haute-Garonne aux Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août. Cette semaine, rencontre avec Assia Touati, nageuse aux Dauphins du Toec.   

Corps

A 26 ans, la nageuse des Dauphins du TOEC va découvrir pour la première fois les Jeux olympiques. “C’est un aboutissement, les Jeux est la compétition que tout sportif rêve de disputer”, s’enthousiasme Assia Touati au moment de décoller pour Tokyo. Même si la championne d’Europe 2018 du 4x100 nage libre regrette par avance l’absence d’ambiance au bord des bassins et dans les tribunes en raison de la crise sanitaire. Une déception que la nageuse toulousaine espère atténuer en ramenant une médaille à l’issue du relais 4x200 nage libre qu’elle disputera avec ses coéquipières de l’équipe de France : Charlotte Bonnet, Lucille Tessariol et Margaux Fabre. “L’objectif est d’entrer en finale et de bien y figurer même si cela sera difficile face aux Américaines, Canadiennes et Australiennes”. Si la course d’Assia Touati sera bien évidemment scrutée du côté du bassin Castex, lieu d'entraînement des Dauphins du Toec à Toulouse, la performance sera également observée de très près à Sarreguemines en Moselle, la ville où tout a commencé. “A 8 ans j’ai fait de l’asthme et mon médecin m’a conseillé de pratiquer la natation pour la soigner. J’ai bien accroché, finalement la natation est un sport fait pour moi, quand je me trouve dans l’eau je me sens dans mon élément!”. 

Un double projet universitaire et sportif à Toulouse

Au moment d’entrer au collège, elle intègre une classe sports-études et progresse régulièrement au point de devenir l’athlète star de son club avec Aurélie Muller, spécialiste de la nage en eau libre. “A 19 ans j’ai choisi de rejoindre Toulouse afin de poursuivre mes études. Mon objectif était également de progresser dans mon sport en signant dans le meilleur club de France, les Dauphins du Toec. J’ai besoin d’être tirée vers le haut en nageant avec des plus fortes et plus forts que moi!”. Ambassadrice sportive du Département, la collectivité lui alloue une aide financière qui lui permet de subvenir à ses dépenses quotidiennes, Assia Touati va consacrer après les JO davantage de temps à ses études. Après sa vie dans les bassins, Assia Touati souhaite devenir psychologue du sport.  

Assia Touati, nageuse des Dauphins du Toec.
Assia Touati, nageuse des Dauphins du Toec. (Crédits : Alexandre Ollier/CD31)

Qualifiée avec le relais féminin du 4x200 m nage libre, Assia Touati se classe 8ème de la finale.