Billal Bennama, l’or au bout des poings Publié le
Date de publication
25 juin 2021

Le Haut-Garonnais Billal Bennama participe aux JO de Tokyo.
Le Haut-Garonnais Billal Bennama participe aux JO de Tokyo. (Crédits : A.F/CD31)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handirugby, de BMX, de natation ou de rugby et sont ambassadeurs sportifs de Haute-Garonne. Retrouvez ces sportives et sportifs qui vont défendre également les couleurs de la Haute-Garonne aux Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août. Cette semaine, rencontre avec Billal Bennama, champion de boxe.  

Corps

Dans quelques semaines, Billal Bennama, 22 ans, va disputer ses premiers Jeux olympiques. Une échéance qui n’a pas l’air d’émouvoir plus que ça le jeune licencié du Boxing club de Blagnac. “C’est à la fois une fierté et un plaisir de participer aux JO. Quand j’ai débuté la boxe, mon objectif n’était pas de faire les jeux olympiques, c’est venu seulement après”, explique d’une voix douce et chantante Billal Bennama. Un pansement sur l’arcade droite témoigne de l'âpreté de son sport, “un adversaire m’a donné un coup de tête lors de mon dernier combat”, mais qui n’impressionne pas le champion du monde 2019 dans la catégorie moins de 52 kilos. “J’ai commencé la boxe à l’âge de 4 ans, mais c’est vraiment à 14 ans quand j’ai intégré l’équipe de France que j’ai voulu en faire mon métier. Ce qui me plait c’est le dépassement de soi”. Avant la boxe, le jeune Billal s’est essayé au football, au judo, à l’athlétisme, à la gymnastique et même au rugby; “J’emprunte à tous ces sports des éléments techniques qui me servent pour boxer“, dit-il en souriant. 

Un boxeur indien, ouzbèque et chinois sur la route de Billal Bennama

Aujourd’hui, Billal Bennama figure dans sa catégorie poids mouche comme un boxeur technique doué d’une bonne vista: sa grande taille, 1 mètre 77, est un avantage indéniable au moment de toucher l’adversaire. Quand il s'entraîne à la salle du Blagnac Boxing Club, l'œil de Mohamed  Bennama, le père de Billal, n’est jamais très loin. “C’est un long tournoi, mais Billal s’est bien préparé. Le plus important pour lui est d’être prêt le jour J“. Sur la route du jeune ambassadeur sportif du département de la Haute-Garonne, des boxeurs indiens, ouzbèques ou chinois figurent comme des adversaires pouvant l’empêcher de réaliser son rêve olympique. “Quand je vois Soufiane Oumiha décrocher la médaille de bronze à Rio, ça me donne envie de faire aussi bien voire mieux que lui. C' est un exemple pour moi, on échange régulièrement, il me donne de nombreux conseils“. Que Billal Bennama appliquera au Japon d’ici quelques jours pour décrocher une médaille d’or.

Le Haut-Garonnais Billal Bennama participe aux JO de Tokyo.
Le Haut-Garonnais Billal Bennama participe aux JO de Tokyo. (Crédits : A.F/CD31)