Budget 2021 : solidaire, réaliste et combattif Publié le
Date de publication
26 janvier 2021

vote du budget 2021
Le budget primitif 2021 confirme et conforte les grandes priorités politiques portées par la collectivité. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Dans un contexte inédit de crise économique et sociale, le Conseil départemental a adopté le 26 janvier dernier un budget primitif de près d’1,8 milliard d’euros qui permet de maintenir une action sociale forte, pour protéger les plus fragiles, tout en investissant massivement pour l’avenir.

Corps

Dernier de la mandature, le budget primitif 2021 confirme et conforte les grandes priorités politiques portées par la collectivité. En premier lieu, œuvrer pour une société inclusive et solidaire. « Nous allons continuer à renforcer notre bouclier social et à déployer des actions de solidarité novatrices pour soutenir financièrement les plus fragiles et les aider à rebondir », indique Georges Méric, président du Conseil départemental. « Mais ce budget n’est pas simplement un budget de crise, c’est aussi un budget d’avenir, poursuit-il. Notre gestion saine nous permet d’avoir des moyens budgétaires solides pour accompagner la reprise économique et poursuivre, en l’amplifiant, notre plan de relance locale, écologique et solidaire aux côtés de tous les acteurs locaux du territoire, et ce sans augmentation d’impôts pour les contribuables. »

Un budget protecteur et solidaire

856 millions d’euros pour les dépenses de sociales, soit près de la moitié du budget du Département. Dès le début de la crise sanitaire, économique et sociale, le Conseil départemental a déployé, en avril et novembre 2020, un plan d’urgences sociales de 70 M€, visant à lutter contre la précarité et l’exclusion, à préserver l’activité économique et l’emploi sur le territoire, à soutenir les acteurs associatifs, culturels et sportifs et à apporter un soutien financier et psychologique aux personnes isolées, les personnes âgées et les jeunes notamment. Face à une crise qui s’installe dans la durée et dont les effets se feront pleinement ressentir à partir de 2021, le Département a décidé de renforcer son budget en faveur de l’action sociale et de pérenniser de nombreuses aides Covid-19.

>> Allocations RSA : 245 millions d’euros pour + de 40 000 bénéficiaires
>> Protection de l’enfance : 209 millions d’euros
>> Pouvoir d’achat des familles : 54,4 millions d’euros avec 74 700 élèves transportés gratuitement avec la Région Occitanie et 20 400 collégiens qui bénéficient d’une aide à la restauration scolaire

>>> Plan d’urgences sociales : 70 millions d’euros pour soutenir les Haut-Garonnais avec notamment 7 millions d’euros pour les bons solidaires, 6 millions d’euros pour soutenir les associations, 3 millions d’euros pour le fonds de prévention de la précarité et 3,2 millions d’euros pour l’achat de masques en tissu.

Un budget ambitieux

Avec un budget de 263 millions d’euros d’investissements (en progression de 7,46% par rapport à 2020), le Département entend soutenir la relance de l’économie et préserver l’emploi local, en maintenant l’ensemble des chantiers de voierie, de collèges ou encore d’infrastructures numériques.

>> 22 collèges construits et réhabilités d’ici 2024 pour un budget global de 320 millions d’euros
>> Transports urbains de l’agglomération toulousaine : 201 millions d’euros
>> Voirie départementale : 85 millions d’euros
>> Logement social : 20 millions d’euros pour la construction ou la réhabilitation
>> Numérique : 16 millions d’euros pour le déploiement de la fibre optique

Un budget engagé

Ce budget sera de nouveau marqué par le combat pour les valeurs de la République contre les discriminations, les communautarismes et les fondamentalismes, mais également par des initiatives en matière de développement durable et de transition écologique avec des mesures décisives pour la rénovation énergétique, la promotion des circuits courts ou encore la gestion des ressources en eau.

>> Parcours laïque et citoyen : 1 millions d’euros pour la mise en place d’actions de promotion des valeurs de la République et de laïcité dans les collèges, et les classes de CM2 dès la prochaine rentrée
>> Transition écologique : mise en place de nouvelles actions pour préserver la ressource en eau, protéger les forêts, soutenir la production d’énergies renouvelables, etc.
>> Services de proximité : 5 Maisons départementales de proximité en 2021

Revoir la session