Inauguration du nouveau collège Léon Cazeneuve à l'Isle-en-Dodon Publié le
Date de publication
7 septembre 2021

Bandeau collège Léon Cazeneuve, Isle-en-Dodon
Nouveau bâtiment du collège Léon Cazeneuve à Isle-en-Dodon (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

La reconstruction du collège Léon Cazeneuve de l'Isle-en-Dodon s'est achevée par son inauguration le 7 septembre 2021. Le Conseil départemental a engagé 14,4 millions d'euros pour ce chantier, ayant pour ambition de bâtir un édifice à énergie positive.

Corps

Le projet de reconstruction

L'ancien collège de l'Isle-en-Dodon, construit en 1955, était un bâtiment vétuste pour lequel des travaux de mise aux normes et de réhabilitation ne pouvaient être envisagés. En cause : l'exiguïté du site, classé en zone inondable.

Le nouveau collège a donc vocation à remplacer l'ancien bâtiment et lui permettre, en outre, d'intégrer une accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. La capacité d'accueil est également plus importante : l'ancien collège recevait chaque jour 136 élèves, or le nouveau bâtiment peut en accueillir 250. Qui plus est, il est à énergie positive, équipé de panneaux photovoltaïques. Le site d'environ 3700m² comprend un plateau sportif, un dépose minute, une aire de stationnement pour les véhicules légers et les bus, ainsi que deux logements de fonction.

Cette reconstruction s’inscrit dans le cadre d’une démarche de performance énergétique et de qualité :

  • Volonté de s’intégrer harmonieusement dans l’environnement ;
  • Mise en place des meilleures conditions de confort pour les collégiens et leurs professeurs ;
  • Réflexion pour un coût global et un coût d’exploitation optimisés (dépense en fluides, entretien, etc.) ;
  • Approche bioclimatique poussée afin de minimiser les besoins en lumière, ventilation et chauffage du bâtiment.

Au-delà de sa mission liée à la construction, à la réhabilitation et à l'entretien des collèges du département, l'institution entend également, à travers ce projet, accompagner le territoire dans son développement.

Ce nouveau collège participe à favoriser l’égal accès de tous les enfants à l’éducation et l’équité entre les territoires. Il s'intègre par ailleurs au programme d'investissement des collèges, qui prévoit la construction ou la rénovation de 21 collèges sur le territoire haut-garonnais d'ici 2024.

Un dialogue citoyen a été engagé avec les parents d'élèves et associations afin de proposer une réponse en adéquation avec les besoins exprimés. Les communes qui composent le secteur de recrutement du futur collège ont été impliquées par la concertation mise en place : Agassac, Ambax, Anan, Boissède, Castelgaillard, Cazac, Couilles, Fabas, Frontignan-Saves, Goudex, Labastide-Paumes, Lilhac, L'Isle-en-Dodon, Martisserre, Mauvezin, Mirambeau, Molas, Montbernard, Montesquieu-Guittaut, Puymaurin, Riolas, Saint-Frajou, Saint-Laurent et Salerm.

Pose de la première pierre

Mercredi 19 juin 2019, Georges Méric, Président du Conseil départemental a posé la première pierre du collège Léon Cazeneuve. François Caraoué, maire de la commune, Elisabeth Laporte, directrice académique des services de l’Education nationale, Sandrine Baylac et Christian Sans, conseillers départementaux du canton de Cazères étaient également présents pour officialiser le lancement du chantier.

Image pose première pierre au collège Léon Cazeneuve, Isle-en-Dodon
Georges Méric pose la première pierre du collège Léon Cazeneuve (Crédits : Alis Mirebeau)

Inauguration

Mardi 7 septembre 2021, Georges Méric, Président du Conseil départemental a inauguré le collège reconstruit de Léon Cazeneuve. Lionel Welter, maire de la commune, Vincent Gibert, vice-président du Conseil départemental en charge de l'Education, de la Vie associative et des Valeurs de la République, Sandrine Baylac et Loïc Gojard, conseillers départementaux du canton de Cazères, Aymeric Meiss, directeur académique des services de l'Education nationale de Haute-Garonne étaient également présents.