Covid-19: le Département se mobilise pour les jeunes et les étudiants Publié le
Date de publication
3 février 2021

Les étudiants bénéficient des dispositifs d'aides du Département.
Les étudiants bénéficient des dispositifs d'aides du Département. (Crédits : A.F/CD31)
Chapeau

Alors que la crise de la Covid-19 a des impacts dramatiques chez les jeunes, le Département est au soutien des 18/26 ans et des étudiants afin de les aider à surmonter ces difficultés économiques et psychologiques. 

Corps

La situation chez les jeunes est alarmante. Le président du Département Georges Méric et Arnaud Simion, vice-président en charge de l’action sociale, enfance et jeunesse, ont tiré mercredi 3 février la sonnette d’alarme lors d’une conférence de presse. « Les jeunes vivent dans une grande précarité économique et sociale et dans l’angoisse de perdre leurs repères », indique Georges Méric qui appelle à la mobilisation générale pour la jeunesse. Il s’appuie sur le récent rapport de la fondation Abbé Pierre pour étayer ses propos. « 43% des 18/25 ans ont vu leur situation se dégrader, un tiers craignent de pouvoir payer leur loyer en 2021 et 2 jeunes sur 10 ont fait appel à l’aide alimentaire. Dont les trois-quarts pour la première fois ! ». Depuis le début de la crise sanitaire au printemps 2020, le Département a mis en place des dispositifs destinés notamment aux jeunes et aux étudiants. 

Soutien économique, social et psychologique

Les 18/25 ans et les étudiants ont accès aux bons solidaires : plus de 50 000  ont été distribués depuis avril 2020 dont 2300 à des jeunes. Les fonds d’aides aux jeunes (FAJ) et les fonds de solidarité logement (FSL), réservés aux publics entre 16 et 25 ans en insertion sociale et en grande difficulté, seront accessibles aux étudiants afin de subvenir à leurs besoins les plus urgents et payer leur loyer. Le volet psychologique est également pris en compte : la Maison des adolescents (MDA) élargit son soutien psychologique aux jeunes jusqu’à 25 ans et le Département soutient le dispositif « Prism », cellule d’écoute, de conseil et de consultation gratuite du Crous avec les psychologues de l’association Prism. Sans doute un des chemins à suivre pour améliorer la santé et la condition des jeunes et des étudiants.  

Les étudiants bénéficient des dispositifs d'aides du Département.
Les étudiants bénéficient des dispositifs d'aides du Département. (Crédits : A.F/CD31)