ANNONCE

Dewoitine : 20 ans d'aéronautiques.... il y a 100 ans

Date de publication
Publié le 26 octobre 2022
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Dewoitine
© Frederic Scheiber/CD31
Légende

"DEWOITINE 20 ans d’aéronautique… il y a 100 ans" est visible jusqu'au 30 novembre sur les grilles de l'Hôtel du...

17 septembre > 30 novembre
Chapeau

Une exposition proposée par les Archives départementales de la Haute-Garonne et à voir jusqu'au 30 novembre sur la galerue de l'Hôtel du Département.

Corps v2

Émile Dewoitine est un ingénieur en aéronautique né le 26 septembre 1892 à Crépy-en-Laonnois, dans l’Aisne et décédé à Toulouse le 5 juillet 1979. Affecté en 1917 à Toulouse auprès de Pierre Latécoère en tant que chef de fabrication pour mettre en place une chaîne de production d’avions Salmson 2A2, il quitte celui-ci en 1920 et crée un bureau d’études qu’il nomme Société des avions Dewoitine.

Sa première création est un avion de chasse monoplace de conception entièrement métallique qu’il baptise logiquement D.1. Construit au cours de l’année 1922 dans des locaux loués boulevard Pasteur, le prototype effectue son premier vol à Pau le 18 novembre de cette année-là.

Ainsi a commencé il y a cent ans la carrière de cet avionneur qui a marqué l’histoire de l’aviation, tant au niveau mondial (ses avions ont évolué dans les ciels italien, tchécoslovaque, japonais, argentin, suisse...) que national (il est par exemple l’auteur du meilleur avion de chasse dont la France a disposé en 1940, le D.520) ou local (travailler « chez Dewoitine » a longtemps été à Toulouse une excellente carte de visite). Ses efforts – dès la nationalisation de 1937 – pour étendre les moyens de production de ses usines ont constitué la base de ce qui est devenu au cours du temps le pôle aéronautique toulousain connu sous les noms successifs de SNCAM, SNCASE, Sud-Aviation, SNIAS puis Aérospatiale et enfin Airbus.

Cette dernière société a déposé en 2007 aux Archives départementales de la Haute-Garonne un ensemble de plus de 28 000 documents photographiques (plaques de verre, négatifs souples et tirages papier) allant de 1921 à 1960, hérités de ses illustres prédécesseurs. C’est dans cette source extrêmement riche qu’ont été puisés les quelques clichés présentés ici, qui nous permettent d’évoquer les vingt ans de présence à Toulouse de ce grand nom de l’aviation qu’est Dewoitine.

Les photographies qui ont été sélectionnées sont présentées en deux parties, l’une consacrée à quelques-uns des avions créés par Émile Dewoitine, l’autre à la vie de l’entreprise et aux employés. 

À voir sur les grilles de l'Hôtel du Département, du côté du Canal du Midi, 1 boulevard de la Marquette à Toulouse.