DIRECT

Escalquens : première visite officielle dans le nouveau collège Publié le
Date de publication
22 janvier 2021

Tags
Visite du collège
Le Principal Eric Bouviala en discussion avec le Président du Conseil départemental (Crédits : Adrien Nowak)
Chapeau

Ce mois de janvier 2021, 160 élèves de sixième ont fait leur rentrée dans le tout nouveau collège d’Escalquens. 7 000 mètres carrés flambant neuf qui, à terme, accueilleront environ 700 enfants des communes d’Escalquens, mais aussi de Deyme, Pompertuzat et Péchabou.

Corps

En visite dans l’établissement vendredi 22 janvier, le président du Conseil départemental Georges Méric, accompagné par Émilienne Poumirol, conseillère départementale du canton d’Escalquens, est allé à la rencontre de l’équipe pédagogique et du personnel de restauration, évoquant leur mission de service public de proximité. « Le service public est un pilier de la République et de l’égalité », a-t-il rappelé, avant d’insister sur la singularité du bâtiment dans lequel ils travaillent : « Ce collège, ainsi que celui de L’Isle-en-Dodon, inauguré aussi cette année, font partie des nouveaux collèges à énergie positive. Ils offrent un grand confort de vie en été comme en hiver. Quatre nouveaux établissements de ce type ouvriront l’an prochain. »

Emilienne Poumirol à la rencontre des agents du collège d'Escalquens
Emilienne Poumirol à la rencontre des agents du collège d'Escalquens (Crédits : Adrien Nowak)
Temps d'échange avec les personnels du collège d'Escalquens
Temps d'échange avec les personnels (Crédits : Adrien Nowak)

Espaces arborés et lumineux

Cours du collège d'Escalquens
Cours du collège d'Escalquens (Crédits : Adrien Nowak)

Pensé de manière à s’intégrer parfaitement dans son environnement, ce lieu de vie et de savoir se compose de vastes espaces baignés de lumière, entre lesquels la circulation est facilitée. Ils s’agencent autour d’une grande cour arborée et agrémentée de bancs et de tables hautes en bois. Les salles sont toutes dotées de vidéoprojecteurs connectés, et les professeurs de technologie ont même à leur disposition des imprimantes 3D. La salle de repos dédiée aux enseignants, elle, ouvre sur un patio, et depuis le CDI « on peut même voir les Pyrénées par beau temps ! », glisse le principal, Eric Bouviala. Assurément, un cadre apaisé et optimal pour de belles années scolaires à venir.