ANNONCE

Joséphine Baker : exposition jusqu'au 29 octobre au Musée de la Résistance & de la Déportation

Date de publication
Publié le 17 juin 2022
Temps de lecture : 5 min
Miniature
Joséphine Baker
© 
25 juin > 29 octobre
Chapeau

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne rend hommage  à Joséphine Baker, femme libre et engagée avec une exposition exceptionnelle au Musée départemental de la Résistance & de la Déportation jusqu'au 29 octobre.

Corps
Corps v2

L'exposition « Joséphine Baker, une vie d’engagements » : du 25 juin au 29 octobre au Musée de la Résistance & de la Déportation

L’exposition inédite du Musée départemental de la Résistance & de la Déportation suit le parcours de vie singulier et exemplaire de Joséphine Baker. En mêlant archives historiques, œuvres emblématiques et créations contemporaines venues de nombreux musées, elle invite à poser un nouveau regard sur la chanteuse, danseuse, meneuse de revue et actrice française d’origine américaine. Joséphine Baker, résistante au sein des Forces Françaises Libres, entrée au Panthéon en novembre 2021, s’engagea, avec courage, pour défendre les valeurs de la République face à l’idéologie nazie et ses rouages mortifères.

Par la suite, elle ne cessera de poursuivre son combat pour la citoyenneté et les droits humains, fidèle à son engagement contre le racisme et toutes les discriminations.

À travers l’exposition « Joséphine Baker, une vie d’engagements », le Musée départemental poursuit sa mission pédagogique à destination des jeunesses et du grand public pour transmettre et pour questionner le passé, le présent et l’avenir, sur ce que nous sommes et, plus encore, ce que nous voulons être : des citoyens du monde, libres, égaux et fraternels.


« Nous rendrons hommage à la force vive et à l’élan de liberté qui animait Joséphine Baker, même quand lui étaient imposés les pires clichés racistes et misogynes. À sa capacité à toujours s’engager pour le droit humain, en embrassant les valeurs de la République française. À son caractère universel. »



Antoine Grande, directeur du Musée de la Résistance & de la Déportation

Akio Bouillon Baker
© Hélène Ressayres
« Je suis très heureux que soit exposée ici une facette encore un peu méconnue de la vie de ma mère. C’est une forme de reconnaissance de la part du Département. Avec une exposition comme celle-là ainsi que la panthéonisation, voulue par le peuple, on donne enfin la parole à ceux, issus des minorités, les femmes, les humbles. Ceux qui ont œuvré beaucoup dans l’ombre pour les valeurs. »

Akio Bouillon-Baker, fils de Joséphine Baker 

"Joséphine Baker, une vie d’engagements" comprend des pièces rares provenant de prestigieux fonds muséographiques (Centre Pompidou Paris, MUCEM Marseille, Musée des Arts décoratifs de Paris, Nouveau Musée National de Monaco, Musée de l’armée de Paris, Cinémathèque de Toulouse, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice, l’Université Paul Valery de Montpellier, Musée des Années Trente de Boulogne‐Billancourt, etc.) ainsi que de collections privées (Famille Bouillon‐Baker, Fondation Le Corbusier, Laurent Teboul, Stéphane Nivet…), dont beaucoup n’ont jamais été présentées au public : robes de scène, perruques, uniformes, lithographies, disques vinyles, journaux, ainsi qu’une cinquantaine de photos de l’artiste.

Cette exposition a été réalisée avec Stéphane Nivet, conseiller historique pour l’exposition et le catalogue, avec le soutien de la Maison de l’Afrique à Toulouse, Laurent Teboul, la LICRA et la famille Hassim.

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a voulu rendre hommage à Joséphine Baker, femme libre et engagée dont la lumineuse trajectoire au 20e siècle apparaît aujourd’hui exemplaire, et à juste titre, alors qu’elle demeura trop longtemps dans l’ombre. Au Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, la figure de Joséphine Baker, résistante au sein des Forces Françaises Libres, panthéonisée en novembre 2021, prend toute sa place au côté de celles et ceux qui se levèrent pour défendre les valeurs de la République face à l’idéologie nazie et ses rouages mortifères. Les luttes sans frontières que Joséphine Baker ne cessa de mener pour la citoyenneté et les droits humains, son engagement contre le racisme et toutes les discriminations en font une figure inspirante dans un monde en bascule, un présent où l’intolérance et le fanatisme, l’aliénation et l’oppression sapent la pensée des Lumières et l’idée de progrès. Cette formidable exposition restitue les étapes de la vie d’une femme libre qui affirma et assuma toujours ses actes en bousculant les préjugés, les pesanteurs et les conformismes. Une femme dont les choix sont fondés sur les valeurs fondamentales qui guident nos politiques : l’émancipation, l’universalisme et l’humanisme. Ces trois valeurs qui affirment un but : la liberté ; une volonté : l’égalité ; un engagement : la fraternité. Ces valeurs qui sont aux sources de la République.

Georges Méric, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne


À travers l’exposition “Joséphine Baker, une vie d’engagements”, le Musée départemental poursuit sa mission pédagogique à destination des jeunesses et du grand public pour transmettre et pour questionner le passé, le présent et l’avenir sur ce que nous sommes et, plus encore, ce que nous voulons être : des citoyens du monde, libres, égaux et fraternels.

Anne Boyer, Vice-présidente en charge de la Culture

Vincent Gibert, Vice-président Éducation, Vie associative, Valeurs de la République

Aurélien Taravella,Président de la Commission Valeurs de la République - Mémoire

Contacts et documents pratiques

Programme des Journées portes ouvertes « Joséphine Baker, une vie d’engagements »