Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page

Justin Dardenne, la passion de la pelote basque entre les Landes et la Haute-Garonne

Date de publication
Publié le 10 septembre 2021
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Justin Dardenne, champion de pelote basque.
© A.F/CD31
Légende

Justin Dardenne, champion de pelote basque.

Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handibasket, d’aviron, de natation et défendent les couleurs de la Haute-Garonne. Cette semaine, rencontre avec Justin Dardenne, joueur de pelote basque.  

Corps

 

A 29 ans, Justin Dardenne, champion de paleta cuir et licencié à la Pelote basque portésienne, prend un nouveau départ. Tout d’abord dans sa vie professionnelle et personnelle en s’installant à Angresse, son village natal des Landes près d’Hossegor, après avoir travaillé à Toulouse et à Bordeaux. Ensuite sur le plan sportif: après plusieurs années passées à jouer avec David Basterot, ce dernier a pris sa retraite sportive à 42 ans, Justin Dardenne fait désormais équipe avec le Toulousain Sylvain Brefel. “Notre objectif est de gagner les championnats nationaux en pala corta et en paleta cuir”, ambitionne-t-il. Le Landais vise une sélection en équipe de France dans une des deux disciplines pour les championnats du monde qui se dérouleront à Biarritz en 2022. “J’ai de l’envie, de l’énergie à revendre et je ne compte pas m’arrêter là”, ajoute-t-il en prenant exemple sur son ancien partenaire de jeu David Basterot, champion du monde … à 40 ans ! C’est que le Landais d’origine a la pelote basque dans le sang : issu d’un territoire où on joue à la pelote basque comme ailleurs au football, le jeune Justin s’essaie à différents sports avant de développer un goût prononcé pour les sports de raquettes. 

Fidélité au club de Portet et à la Haute-Garonne

Une vocation qui lui permet d’intégrer la section sport-études à Bayonne puis le pôle France à Toulouse quand il rejoint la Ville rose pour ses études. Il signe alors une licence à la Pelote basque portésienne, “un club familial mais doté d'une culture du haut niveau”. Avec le club de la banlieue toulousaine, auquel il reste toujours fidèle, Justin Dardenne remplit son armoire à trophées avec plusieurs titres nationaux et mondiaux. Et lors des compétitions auxquelles il participe, Justin Dardenne ne manquait jamais de rappeler son statut d’ambassadeur sportif de Haute-Garonne, qu'il a abandonné seulement cette année. “Le soutien du Département m'a permis d’acheter du matériel ou de financer mes déplacements. C’était d’autant plus important que le département de la Haute-Garonne n’est pas connu pour être spécialement une terre de pelote basque!“. 

Justin Dardenne, champion de pelote basque.
Justin Dardenne, champion de pelote basque. (Crédits : A.F/CD31)