FLASH INFO

À la découverte des trésors insoupçonnés de la forêt de Buzet Publié le
Date de publication
21 septembre 2020

Photo prise lors d'une visite guidée autour de la Maison de la biodiversité en juillet.
Photo prise lors d'une visite guidée autour de la Maison de la biodiversité en juillet. (Crédits : Adrien Nowak)
Chapeau

Savez-vous que le « sylvain azuré » est un papillon qui nous suit à la trace grâce à notre sueur ? Que les chênes peuvent être « amoureux » ? Que certains champignons attirent les abeilles et que d’autres teignent le bois en bleu ? Et connaissez-vous la différence entre une demoiselle et une libellule ? Les naturalistes du Conseil départemental Mélanie et Alexandre, eux, ont toutes les réponses à ces questions et bien plus encore ! Pendant tout l’été, ils ont animé des visites commentées gratuites de la forêt de Buzet, faisant découvrir aux visiteurs les merveilles insoupçonnées de cet Espace naturel sensible, propriété du Département.

Corps

« Nous habitons près de Buzet et venons nous y promener très souvent, mais nous n’avons jamais vu autant de choses ! », confie Gaëlle, venue avec sa famille un vendredi de juillet. « Avec cette visite, on apprend à ouvrir grand ses yeux, à prendre le temps d’observer. » « C’est vraiment un endroit magique, s’enthousiasme Didier, son mari. C’est bien la preuve qu’il n’y a pas besoin d’aller chercher de l’exotisme à l’autre bout de la planète ! » Et parce que chaque visiteur est unique, chaque promenade l’est aussi. « Rien n’est figé, on déambule au rythme de la forêt et des promeneurs, on s’adapte à leur âge, à leurs centres d’intérêt », explique Mélanie. De mare en forêt et de forêt en prairie, la visite de deux heures s’achève à la Maison de la biodiversité qui a ouvert grâce au Département en février dernier. L’occasion d’aller encore plus loin dans la découverte du vivant et de la nature en dépassant le seul cadre de la forêt !