ANNONCE

L'agenda des sorties septembre/octobre Publié le
Date de publication
10 septembre 2020

Tags
Chaque année Piano aux jacobins accueille des artistes phares dans son cloitre.
Chaque année Piano aux jacobins accueille des artistes phares dans son cloitre. (Crédits : JC. Meauxsoone)
Chapeau

Malgré la situation sanitaire particulière, la rentrée culturelle s'annonce dynamique et pleine de surprises. Voici une sélection de concerts, festivals et autres événements à découvrir sur tout le territoire en septembre et octobre. Pour ne rien louper de l'actualité culturelle locale, découvrez le site dédié à la culture et une page facebook. 

Corps

19 et 20 septembre : les Journées européennes du patrimoine

Sur le thème « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! », l’édition 2020 des Journées européennes du patrimoine se tiendra les 19 et 20 septembre. Le Conseil départemental vous propose des animations gratuites pour mieux voir, entendre, et ressentir les trésors de notre héritage culturel commun.

Jusqu'en mai 2021 à l'Espace Roguet les femmes sont à l'honneur

Situé au cœur du quartier Saint-Cyprien, l’Espace Roguet propose chaque année de nombreux événements gratuits pour tous les publics. Concoctée par le Conseil départemental, la programmation est pluridisciplinaire – théâtre, danse, musique, cirque, marionnette, etc. – et met en scène des professionnels haut-garonnais qui peuvent bénéficier d’une résidence d’artistes. Les premières dates de cette nouvelle saison – sous réserves de modifications dues à la situation sanitaire – auront lieu dans le cadre du festival Jazz sur son 31 avec une rencontre de musiciens amateurs animée par le compositeur et pianiste Andy Emler, le 11 octobre à 18 heures. Suivra un concert entre jazz, rap et beatbox avec Human songs, Europe et Kénozen, une création originale pour le festival le 16 octobre à 20 h 30. Une vingtaine d’événements seront proposés tout au long de l’année à l’Espace Roguet dont la nouvelle programmation donne la part belle aux créatrices : plus de la moitié des équipes artistiques accueillies sont portées par des femmes ! Un focus sera d’ailleurs donné autour des femmes d’Amérique latine avec trois spectacles : un projet de danse contemporaine autour des femmes migrantes présenté par la Cie Anacoana, Sol&Lua, un duo de musique brésilienne et un spectacle abordant les luttes actuelles pour les droits des femmes en Argentine par la compagnie Cidelet.

Les femmes sont à l'honneur de la nouvelle saison à l'Espace Roguet.
Les femmes sont à l'honneur de la nouvelle saison à l'Espace Roguet. (Crédits : Sol&Lua)

Le 19 septembre : Les sorties de rue de Ramonville

C’est une année particulière pour le Festival de Rue de Ramonville qui se réinvente pour pouvoir exister. Il devient les Sorties de rue de Ramonville et « s’étale sur trois semaines et 14 jours de spectacles qui permettent de conserver notre programmation », explique Pierre Boisson, directeur artistique. Les espaces d’expression seront donc délimités dans différents lieux de la ville et les spectacles accessibles sur réservation. Il faudra être réactif pour applaudir le performer Camerounais Zora Snake, la nouvelle création, AmalgameS de la Compagnie Singuliere ou Le Cirque Pardi!

Le festival de rue de Ramonville devient les sorties de rue de Ramonville.
Le festival de rue de Ramonville devient les sorties de rue de Ramonville.

Du 8 au 27 septembre : Piano aux Jacobins

En 2020, Piano aux Jacobins se place sous le signe de la fidélité, accueillant des artistes phares de ses quarante dernières éditions pour huit dates dans le Cloître, une à Altigone et à la Halle aux Grains. Le festival de piano reste donc fidèle aux légendes du clavier comme Stephen Kovacevich, Ivo Pogorelich ou encore l’enfant du pays Bertrand Chamayou. Il n’en est pas moins révélateur de talents avec Jorge Gonzalez Buajasan, Jérémie Moreau ou avec la carte blanche donnée au jeune compositeur de jazz Thomas Enhco.

Huit dates sont prévues pour Piano aux Jacobins. d
Huit dates sont prévues pour Piano aux Jacobins. d (Crédits : JC. Meauxsoone)

Du 14 au 27 septembre : Fifigrot

Cette année, le Festival International du Film Grolandais de Toulouse revient en version « Mini », autour d’une thématique d’actualité : Monde(s) d’après ?. Malgré une programmation restreinte, on savoure toujours autant les films proposés en avant-première, rares ou inédits, incisifs, décalés, « grolandais ». Ils feront la part belle aux œuvres de cinéastes, fictions et documentaires, qui racontent d'autres manières de vivre depuis le Port Viguerie, à Toulouse. Pour remettre l'Amphore d'or : ce sera Blanche Gardin, grande prêtresse du festival 2020.

Une version "mini" du festival cette année.
Une version "mini" du festival cette année. (Crédits : Bruno Beysson)

Le 5 septembre : Gragnarock

Depuis six ans, Fred, Yannick et une équipe de bénévoles organisent un festival visant tous les publics dans leur village de Gragnague, situé au nord-est de Toulouse: Gragnarock ! On devine donc le genre de musique mais pas encore la thématique. « Cette année, ce sera une touche d’optimisme avec des groupes plus festifs », expliquent-ils. Les concerts auront lieu le 5 septembre à partir de 17 h 30. En ouverture ? Un groupe punchy dédié aux plus jeunes : Les pirates attaquent. Puis les Vendéens d’Epsylon et les Toulousains de Feel the Gravity poursuivront le spectacle dans une ambiance décontractée et conviviale. Tarif : 5 euros.

Cette année Gragnarock prévoit une touche d'optimisme!
Cette année Gragnarock prévoit une touche d'optimisme! (Crédits : DR)

Du 18 septembre au 3 octobre : Manifesto

Cette année encore, le festival ManifestO remplit sa mission d’intégrer l’art au cœur de l’espace public avec ses douze expositions photos présentées dans des conteneurs maritimes, place Saint-Pierre, à Toulouse. « Les talents sélectionnés cette année ont un sens de l’esthétique avéré mais sont de plus en plus préoccupés par notre actualité, sociale, humaine ou environnementale », explique Jacques Sierpinski, le directeur artistique. Quant au photographe, invité d’honneur, Jean-Christian Bourcart, il sera lui exposé à la Galerie de l’imagerie.

Manifesto veut faire vivre l'art dans l'espace public.
Manifesto veut faire vivre l'art dans l'espace public. (Crédits : Abdul_Saboor)

Les 26 et 27 septembre : la Haute-Garonne de ferme en ferme

« Voici deux jours pendant lesquels les paysans et paysannes engagés dans une démarche durable invitent le public à venir dans leur ferme afin de découvrir leur métier et leurs produits », explique Alexis Louapre, coordinateur au CIVAM 31. La HauteGaronne de ferme en ferme offre donc l’opportunité de visiter 12 fermes partenaires à travers des circuits proposés. Sur place, on profitera des animations et d’une petite restauration. Une initiative indispensable pour valoriser les circuits courts. èINFOS : www.defermeenferme.com

Découvrir les métiers de la ferme et leurs produits.
Découvrir les métiers de la ferme et leurs produits. (Crédits : DR)

27 septembre : les Buissonnances

En 2019, pour ses 20 ans, l’association Les Chemins Buissonniers organisait un évènement mêlant art et science, valorisant le territoire de la communauté de communes Cœur de Garonne. « Fort de son succès, nous renouvelons ce voyage. Un bus réunissant comédiens et scientifiques va traverser quatre communes, villages-planètes, Rieumes, Lussan-Adeilhac, Martres-Tolosane, Auzas et offrira une double lecture sur le sujet de l’univers », explique Elodie Bouche, chargé des actions rurales. À chaque escale, un artiste et un expert parleront aussi de l’histoire du village et de son patrimoine. leschemins-buissonniers.fr

Les Buissonnances mêlent art et science.
Les Buissonnances mêlent art et science. (Crédits : DR)

Du 30 septembre au 2 octobre : le Festival international du film de fiction historique

Depuis six éditions, celui qu’on appelle le FIFFH est « un festival à taille humaine fondé sur la transmission et le partage entre deux passions, celles de l’Histoire et du Cinéma », explique son directeur Henzo Lefèvre. En 2020, le festival programme à Plaisance-du-Touch une dizaine de longs-métrages dont six en avant-première et notamment en ouverture, Josep, un film d’animation sur la Retirada réalisé par Aurel. Une soirée hommage au quarantième anniversaire de la sortie du Dernier Métro de François Truffaut est aussi prévue.

 C'est la 6eme édition du FIFFH!
C'est la 6eme édition du FIFFH! (Crédits : Stéphanie Limongy)

Du 2 au 11 ocotbre : Cinespana

Cinespaña revient avec cette envie continuelle « d’ouvrir une fenêtre sur la culture espagnole à travers le cinéma, dans une région déjà hispanophile », explique Loïc Diaz, co-directeur et programmateur du festival. Cette année, outre les films en compétition et notamment le prix du Meilleur Nouveau Cinéaste, en partenariat avec le Conseil départemental, Cinespaña rend hommage à la Retirada, à l’influence de la pop-culture et au cinéma basque. On profitera aussi des rencontres et des photographies de Teo Martinez à l’instituto Cervantes.

Cinespana : "Ouvrir une fenêtre sur la culture espagnole".
Cinespana : "Ouvrir une fenêtre sur la culture espagnole". (Crédits : Damian Galli)

Du 9 au 11 octobre : La Mékanik du rire

30 spectacles, 18 compagnies, 45 artistes…. Voici un résumé en chiffres de La mékanik du rire ! « Ici, on aime le rire intelligent et nous voulons un évènement gratuit, vert, accessible et ouvert à tous », explique Benoit Vitrand, son organisateur. Au programme et tout le week-end de 9 h 30 à 18 heures à Pibrac : Les robinsonnades du roi Midas, Le cri de la plante verte, Folle in love… et bien d’autres. On assistera aussi à une exposition de voitures anciennes, histoire de mélanger un peu les publics !

La mékanik du rire du 9 au 11 octobre 2020.
La mékanik du rire du 9 au 11 octobre 2020. (Crédits : Martial Bourget)

Du 12 au 14 octobre : Toulouse polars du sud

Le festival international des littératures noires et policières revient dans la Ville rose pour une 12 e édition et un nouveau parrain : l’écrivain, médecin et diplomate Jean-Christophe Rufin. « Nous lui laissons une carte blanche : un jeu de questions réponse en public avec un autre prix Goncourt, Pierre Lemaitre », explique Jean Paul Vormus, le président du festival. Au programme également : des tables rondes, des rencontres, le lancement du Dictionnaire des amoureux du polar, un rallye enquête au Quai des Savoirs et un Cluedo géant au Muséum.

Toulouse polar du sud présente sa 12eme édition.
Toulouse polar du sud présente sa 12eme édition. (Crédits : Christelle Camus)