À LA UNE

Le Département aide les jeunes à partir en vacances Publié le
Date de publication
14 juin 2021

canal du midi à vélo
L’aide du Conseil départemental va permettre de financer 5 000 journées vacances à hauteur de 25,80 € par jour et par enfant. (Crédits : Manuel Huynh)
Chapeau

Comme chaque année, le Conseil départemental a choisi de subventionner plusieurs associations laïques organisatrices de séjours pour permettre à des jeunes de 3 à 17 ans, issus de familles défavorisées, de partir en vacances.

Corps

Les élus du Conseil départemental, réunis en commission permanente, ont adopté une subvention de 141 000 € au profit de l’Action Vacances 2021 portée par Jeunesse au Plein Air. Objectif : réduire le coût des vacances pour les jeunes issus de familles défavorisées et particulièrement fragilisées par les conséquences sociales de la pandémie de Covid-19. L’aide financière du Conseil départemental va ainsi permettre de financer 5 000 journées vacances à hauteur de 25,80 € par jour et par enfant.

Dans le cadre de cette action, 9 associations laïques organisatrices de séjours et confédérées au sein du Comité Départemental de la Jeunesse au Plein Air sont subventionnées : les Francas de Haute-Garonne, les Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF), l’Association pour la Culture , l’Education et la Formation (ACLEF), le Cercle Michel Boniface, la Ligue de l’Enseignement 31, l’Etablissement Régional Léo Lagrange Sud-Ouest (ERLLSO), Loisirs Éducation Citoyenneté Grand Sud (LECGS), la Fédération des Foyers Ruraux 31/65 (FFR31/65) et l’Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l’Education Nationale (AROEVEN).

Leur permettre de s'évader en France et à l'étranger

« Nous avons fait en sorte que tous nos séjours puissent être éligibles à l’aide du Conseil départemental », indique notamment Cathye Rigoni, de l’AROEVEN. Au programme cette année, notamment : un séjour itinérant en VTT le long du canal du Midi, ponctué de visites, jeux et baignades, un séjour linguistique à Londres ou encore la découverte de la Sierra de Ribagorça, en Espagne. 

Au total, ce sont plus de 500 jeunes âgés de 3 à 17 ans issus de familles modestes, domiciliés et scolarisés dans le département, qui pourront partir en vacances en France et à l'étranger grâce à ce coup de pouce financier de la collectivité.