Le Département renforce son soutien aux acteurs de l’aide alimentaire Publié le
Date de publication
18 décembre 2020

aide alimentaire en Haute-Garonne
Le Département accompagne les acteurs de l'aide alimentaire qui font face actuellement à une explosion du nombre de bénéficiaires. (Crédits : Adrien Nowak)
Chapeau

Face à une crise qui s’enracine, le Conseil départemental a décidé de renforcer son partenariat avec les acteurs du réseau, par la signature d’une convention pluriannuelle.

Corps

Dans un contexte de crise sanitaire et économique prolongé, de plus en plus de personnes ont aujourd’hui recours aux distributions alimentaires pour subvenir à leurs besoins fondamentaux. De quoi mettre sous tension l’ensemble des acteurs de l’aide alimentaire en Haute-Garonne, qui s’inquiètent notamment de leur approvisionnement futur.

Dès le mois de mars, le Conseil départemental a pris des mesures d’urgence en débloquant une aide exceptionnelle "Covid-19" à destination de plus de 20 acteurs locaux, dont la Banque Alimentaire, le Secours populaire, le Secours catholique, la Croix Rouge, les Restos du Cœur, les Restos Bébé, pour un montant de plus de 195 000 €, s’ajoutant aux subventions de fonctionnement qui s’élèvent à 215 000 €. Le Département s’est également associé au mois de novembre à la collecte nationale de dons de la Banque alimentaire.

Aujourd’hui, face à une crise qui s’enracine, le Conseil départemental souhaite renforcer son partenariat avec ces associations référentes de l’aide alimentaire, notamment dans les domaines de l’aide alimentaire, l’insertion, ou encore le développement des circuits courts et la lutte contre le gaspillage alimentaire, par la signature d’une convention pluriannuelle.

Le Département poursuit la distribution des bons solidaires

« Pour lutter efficacement contre la hausse de la précarité, nous devons aujourd’hui agir ensemble et améliorer l’organisation de nos missions communes essentielles de solidarité envers les plus démunis, a indiqué George Méric, à l’issue d’un entretien avec les dirigeants des associations têtes de réseau de l’aide alimentaire en Haute-Garonne, le 17 décembre dernier. L’alimentation est un besoin fondamental, à la croisée des enjeux sociaux et environnementaux que nous ne pouvons négliger. Nous sommes fiers de porter un nouveau projet commun pour mieux répondre à l’urgence sociale et aux besoins des Haut-Garonnais les plus fragiles. »

Parallèlement, le Département poursuit la distribution des "bons solidaires" créés en mars dernier à destination des plus précaires pour les achats alimentaires et d’hygiène de première nécessité. 44 500 personnes ont bénéficié de ce dispositif depuis son lancement, pour un budget de plus de 7 M€ pour le Département. Le fonds exceptionnel de prévention à la précarité de 3,5 M€, mis en place au mois de mai dernier par la collectivité, est aussi prorogé jusqu’à la fin de l’année 2021.