Le pont de Mauzac inauguré Publié le
Date de publication
18 octobre 2018

Bandeau pont de Mauzac
Inauguration du pont entièrement rénové de Mauzac. (Crédits : Aurélien Ferreira/CD31)
Chapeau

Vendredi 26 avril, Georges Méric, président du Conseil départemental et Eric Salat, maire de la commune de Mauzac, ont inauguré le pont de Mauzac, en présence des conseillers départementaux du canton d’Auterive, Maryse Vezat-Baronia et Sébastien Vincini.

Corps
Text

Le village de Mauzac s'étend sur les deux rives de la Garonne reliées par un pont à son nom. La construction initiale, une structure en métal et des appuis en maçonnerie datant de 1877 a bénéficié d'un important renforcement en 1933 afin d'accompagner les évolutions de trafic. L'ouvrage, situé dans une zone de protection du patrimoine en rapport avec le classement de l'intérieur de l'église Saint-Etienne, permet à la RD 53 de franchir le fleuve à 14 mètres de hauteur sur 150 mètres de long.

Aménager un bassin de vie en plein développement

La circulation des véhicules et le déplacement des piétons ont toujours été compliqués du fait de l’étroitesse de ce pont. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a donc souhaité engager une opération de réfection afin de maintenir en état cet ouvrage stratégique. Une première phase de travaux de confortement des fondations avait été réalisée en 2011. En 2018, de juin à octobre des travaux ont concerné l’étanchéité du pont et l’élargissement des trottoirs. De mars à juin 2018 les réseaux publics avaient été déplacés (gaz, électricité haute-tension) pour permettre la bonne exécution du chantier de réfection du pont. Le réseau d’eau potable a été rénové et la fibre optique mise en place. "La concrétisation de ce projet est une belle illustration de notre volonté de favoriser et sécuriser les déplacements à Mauzac et dans le canton d'Auterive", ont déclaré Maryse Vézat-Baronia et Sébastien Vincini, conseillers départementaux du canton d'Auterive.

Un investissement de 700 000 euros

Une partie des travaux a nécessité la fermeture totale de l’ouvrage en juillet et août. La poursuite des travaux d’août à début octobre s’est déroulée sous alternat, avec le maintien de la déviation pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Une dérogation a été accordée pour les bus scolaires afin de maintenir les circuits de transports habituels dès la rentrée scolaire de septembre. Le Département, qui a assuré la maitrise d'ouvrage a investi 700 000 euros dans cette seconde phase de travaux. Une prochaine étape permettra la réparation des bétons de la structure.

La modernisation et l’entretien des réseaux de voiries est un enjeu essentiel pour conforter l’attractivité de la Haute-Garonne. Cet ouvrage s’intègre dans la politique d’aménagement équilibré et durable du Conseil départemental dans ce bassin de vie en plein développement.

Georges Méric, président du Conseil départemental

Text

Le Conseil départemental assure au quotidien l'entretien de :

  • 1 843 ponts
  • 2 283 murs de soutènement sur le territoire
  • Plus de 100 ouvrages d'art remis en état chaque année (142 en 2016, 157 en 2017, 150 en 2018)
  • 4 millions d’euros d'investissement mobilisés chaque année pour ces travaux d'entretien ou de réparation