FLASH INFO

Les Colporteurs du Web : « L’éducation pour faire face à la haine … » Publié le
Date de publication
26 octobre 2020

Conférence Séraphin Alava
Séraphin Alava lors de l'enregistrement de sa conférence numérique "L'éducation pour faire face à la haine" (Crédits : Romain Saada)
Chapeau

Dans le cadre des Colporteurs du Web, Séraphin Alava interviendra sur le thème « L’éducation pour faire face à la haine … » dans une vidéo diffusée sur YouTube et Facebook le mardi 10 novembre à 19h.

Corps

Depuis le 14 juillet 2020, le Conseil départemental a lancé « les Colporteurs du Web ». L’objectif ?  Faire découvrir via des vidéos partagées sur les réseaux sociaux de la collectivité une série de rencontres avec des comédiens, des historiens ou des acteurs du monde associatif impliqués dans le champ de la lutte contre les discriminations. Le 6 novembre prochain, l'épisode, enregistré en public au Pavillon République, à Toulouse, et diffusé en direct sur YouTube et Facebook, à 18h, accueillera Séraphin Alava, professeur des universités, rédacteur du projet UNESCO « radicalisation et médias sociaux », membre de la chaire UNESCO « prévention de la Radicalisation », expert EU cyber radicalisation et cyber extrémisme, sur le thème « L’éducation pour faire face à la haine … ».

Depuis 2012, la France a été touchée par plus d’une vingtaine d’attaques terroristes qui, à Toulouse, Montauban, Paris, Nice, Saint-Etienne-de-Rouvray, Levallois-Perret, Marseille, Carcassonne, Trèbes  Strasbourg ou Conflans Sainte Honorine ont provoqué la mort de plus de 250 personnes, fait des centaines de blessés et des milliers de traumatisés. Plan Vigipirate, mesures de sécurité renforcées et état d’urgence sont rentrés dans notre quotidien car sur notre sol, la barbarie est là, toujours là.

Cette menace permanente et insidieuse se répand et prend sa source dans la théorie du complot, opérateur de radicalisation autour de laquelle peuvent se structurer différentes formes de xénophobie. Internet et les réseaux sociaux, vecteurs des discours toxiques, regorgent de fausses informations, nourrissant la théorie du complot et stigmatisant les boucs émissaires.

Face à cette influence régressive ennemie de la République, du vivre ensemble, de l’humanisme et du progrès social, face à ce que l’aveuglement et l’ignorance peuvent produire de plus destructeur, comment agir contre propagande et radicalisation, comment et avec quels acteurs et quelles ressources réaffirmer avec force et collectivement le caractère émancipateur et protecteur des valeurs qui fondent notre République ?

Conférence à suivre à partir du 10 novembre à 19h