REPORTAGE

Les outils d'apprentissage de lo congrès de la lenga occitana Publié le
Date de publication
18 mai 2021

Gilbert Mercadier, président de Lo Congrès permanent de la lenga occitana.
Gilbert Mercadier, président de Lo Congrès permanent de la lenga occitana. (Crédits : Alexandre Ollier)
Chapeau

En dix ans, l’institution scientifique a développé de nombreux outils numériques afin de permettre au plus grand nombre d’apprendre l’occitan.

En dètz ans, l’institucion scientifica desvolopèc nombroses utisses numerics entà perméter a totes d’apréner l’occitan

Corps

Créé en 2011 à Bordeaux, « Lo Congrès permanent de la lenga occitana » se définit comme « une institution scientifique et morale à caractère académique indépendante », selon Gilbert Mercadier, son président.

Ses membres lui ont fixé plusieurs missions : « Produire des outils linguistiques en occitan à destination des usagers, notamment les jeunes, et participer à la recherche scientifique autour de la langue occitane et gérer la norme. » Lo Congrès a mis en place très tôt des outils numériques répondant à la demande des personnes souhaitant apprendre ou perfectionner l’occitan : dictionnaires français/occitan et occitan/ français, atlas toponymique ou correcteur orthographique sont plébiscités par les visiteurs puisque chaque année, le site locongres.org enregistre 400 000 connexions.

« L’occitan c’est branché », lance Benoit Dazéas, directeur de Lo Congrès permanent de la lenga occitana qui met en avant la coopération de l’institution dans le domaine de la recherche et de l’innovation sur la langue occitane.

L’institution coopère également avec des collectivités, dont le Département de la Haute-Garonne, afin de faire avancer ses travaux. Ainsi dans les années à venir, Lo Congrès va s’attacher à développer de nouveaux outils innovants comme la reconnaissance vocale, des outils destinés aux malvoyants et un grand dictionnaire tout en occitan.

Creat en 2011 a Bordèu, « lo Congrès permanent de la lenga occi- tana » se definís coma « ua institucion scientifica e morala a caractèr academic independenta » segon Gilbert Mercadier, president.

Eths sons membres que fixeren mai d’ua mission : « produsir utisses lingüistics en occitan a destinacion deths usatgèrs, subretot eths joenes, participar a la recèrca scientifica a l’entorn de la lenga occitana e gerar la nòrma lingüistica ». Eth Congrès que botèc en plaça plan lèu utisses numerics entà respóner a la demanda de personas que volèvan apréner l’occitan o se perfeccionar : diccionaris francés/occitan e occitan/francès, atlasses toponimics o un adobaire ortografic son plebiscitats peths visitors deth siti. Cada an eth siti deth Congrès locongres.org compta 400 000 connexions.

« L’occitan es au fiau », lança Benazet Dazeas, director deth Congrés de la lenga occitana, que bota en davant la cooperacion de l’insti- tucion dins eths domènis de la recèrca e de l’inovacion sus la lenga occitana.

L’institucion coopera tanben dambe collectivitats, dont eth Departament de Hauta-Garona, entà hèr avançar aqueres trabalhs. Atau, dins las annadas que venguen, eth Congrès que se va astacar a desvolopar navèths utisses coma la reconeishença vocala, utisses peths uelhfebles, e un gran diccionari tot en occitan.