ANNONCE

Parcours laïque et citoyen: à vos candidatures ! Publié le
Date de publication
28 septembre 2020

Bandeau laïcité
Les Bustes de la Marianne font office de récompenses. (Crédits : Aurélien Ferreira/CD31)
Chapeau

Le Parcours laïque et citoyen est une offre à la libre disposition des collèges, destinée à l'ensemble des élèves. Il a été initié par le Conseil départemental en 2016 afin de promouvoir les valeurs de la République et le principe de laïcité auprès des collégiens du département. L'appel à projets pour la rentrée 2021 est lancé !

Corps

Le Conseil départemental a initié le Parcours laïque et citoyen en 2016, en collaboration avec l’Éducation nationale, pour proposer aux 65 000 collégiens du département de la Haute-Garonne des actions concrètes et originales destinées à promouvoir le principe de la laïcité et à encourager l’appropriation des valeurs de la République. L’objectif est de faire émerger une conscience citoyenne chez les collégiens, afin qu’ils deviennent des acteurs responsables, épanouis, ouverts sur les autres et sur le monde qui les entoure. Pour animer ce Parcours, le Département sollicite chaque année le tissu associatif local, et les organismes publics via un appel à projets.

 

 

Le Parcours laïque et citoyen 2020-2021 en chiffres

  • 171 acteurs associatifs ont été retenus (sur 192 candidatures)
  • 271 actions ont été retenus (sur 340 proposées)
  • 59 nouvelles actions
  • 22 nouvelles associations

Des engagement adaptés à la situation sanitaire pour les associations

Afin de s'adapter à la situation sanitaire inédite, le traditionnel forum des associations initialement prévu le 22 septembre a été annulé. De plus, dans le souci d’assurer la mise en œuvre effective du parcours laïque et citoyen tout en respectant les consignes en vigueur, la plupart des associations et partenaires a d’ores et déjà prévu des modalités d’intervention compatibles et adaptées aux mesures sanitaires qui pourraient être en vigueur (distanciation sociale, faible effectifs en classe, déplacement contraints au sein de l’établissement et à l’extérieur…) voire même, dans l’hypothèse d’un nouveau confinement (solution numérique alternative, supports dématérialisés, intervention en ligne…).

Ces interventions continueront à se dérouler sous la responsabilité du chef d’établissement et nécessiteront une prise de contact préalable avec les associations intervenantes pour convenir des modalités d’adaptation de leur action compte-tenu du contexte.

Contacts et documents pratiques