Portraits et paroles de la jeunesse à l’Espace Roguet Publié le
Date de publication
5 mai 2022

Fatou s'est prêtée à l'expérience
Fatou s'est prêtée à l'expérience (Crédits : Florian Branchoux)
Chapeau

L’exposition Regards caméra propose au public de découvrir dix portraits croisés de jeunes, entremêlant création théâtrale et photographie. À découvrir du 9 mai au 3 juin prochain.

Corps v2

Nans a 20 ans, 20 ans pile. Comme Manon, Fatou et Ahlam, il fait partie des jeunes Haut-Garonnais ayant participé à une expérience originale entamée en 2021. Son nom ? Regards Caméra qui croise les portraits tout à la fois photographiques et littéraires de dix jeunes Haut-Garonnais, repérés via le réseau des MJC, points infos jeunesse, Maison des solidarités…

Regards caméra est né de la rencontre entre deux groupes de jeunes entre 17 et 25 ans, sous la direction artistique de Sarah Freynet (En compagnie des Barbares) pour l’écriture et la mise en scène et du photographe Florian Branchoux. Le projet est co-financé par le Conseil départemental de la Haute-Garonne.  

Caméra imaginaire et doubles fictionnels

Invités à s’interroger sur les thèmes de prédilection de leur génération, ces jeunes Haut-Garonnais ont pu donner libre cours à leurs préoccupations, leurs ressentis et leurs espoirs.

Les textes issus de leurs témoignages bruts, ces « regards caméra », ont été collectés, puis retravaillés ensuite sous forme de monologues fictionnels par l’autrice et metteuse en scène Sarah Freynet. Pour accompagner ces textes, les portraits photos de ces jeunes participants ont été réalisés par Florian Branchoux, lauréat de la bourse Initi’active Jeunesses, qui a déjà eu l’occasion de créer une exposition photo sur les jeunes nommée Les Sacrifiés.

Face à une caméra imaginaire, se livrant directement aux spectateurs, à la manière de Belmondo dans le film À bout de souffle de Jean-Luc Godard, parfait symbole de la jeunesse issue de la Nouvelle Vague, les doubles fictionnels de ces jeunes s’adressent directement au public dans un moment rare de vérité.


Espace Roguet

Métro Saint-Cyprien, ligne A

9 Rue de Gascogne

31300 Toulouse

Le vernissage

 Le 14 mai à 18h, à l’Espace Roguet : vernissage théâtralisé avec lecture des textes écrits par Sarah Freynet par les jeunes participants, textes piochés au hasard pour leur faire porter la voix de l’autre.