Quelle société après le covid-19? Publié le
Date de publication
13 mai 2020

Un citoyen participe à la consultation ancée du Conseil départemental.
Le Conseil départemental associe les Haut-Garonnais à inventer le "monde d'après". (Crédits : Pexels/BongkarnThanyakij)
Chapeau

A partir du 13 mai, le Département donne la parole aux citoyens pour imaginer la société d'après crise sanitaire liée au Covid-19. L'objectif? Associer les Haut-Garonnais dans la recherche d'actions et de mesures à mettre en place pour relancer l'attractivité du territoire et soutenir les différents acteurs impactés.

Corps

La crise sanitaire liée au Covid-19 marque un tournant. Elle met en évidence la nécessité de changer de modèle de société. Du 13 mai et jusqu'à fin juin, les citoyens que le souhaitent peuvent donc donner leur avis, partager leurs propositions et idées pour construire le "monde d'après".  Au centre de tous les débats, des thématiques aussi variées que le soutien à la production et la consommation de denrées locales, la préservation de l’environnement, l'accompagnement des plus démunis, l’évolution des moyens de transports, etc. En septembre, suite à ce temps participatif, les premières actions issues du dialogue citoyen engagé seront présentées. "La crise sanitaire que nous traversons bouscule et interroge nos modes de vie et de consommation. Nous devons désormais penser la société d’après, une société plus juste, plus humaniste, plus respectueuse de notre biosphère. Nous allons devoir faire des choix pour fonder une société plus juste, plus humaniste et plus respectueuse de notre environnement, celle dans laquelle nous souhaitons vivre et travailler", explique Georges Méric, président du Conseil départemental.

Le dialogue citoyen : une priorité depuis 2015

L’engagement des citoyens dans l'élaboration des politiques publiques est le leitmotiv du Département depuis 2015. Ce dialogue citoyen transversal s’est déjà traduit par la mise en œuvre d’actions concrètes dans toutes les politiques départementales. Un rendez-vous régulier, aux thématiques nombreuses, auquel les Haut-Garonnais ont l'habitude de répondre présent. "Ce défi, nous le relevons en associant l’ensemble des Haut-Garonnais dans un grand dialogue citoyen, une réflexion participative que nous avons d’ailleurs déjà engagée dès 2018 à travers la démarche "Haute-Garonne Demain", poursuit Georges Méric.