À LA UNE

Orientations budgétaires : priorité à la solidarité et à l’investissement Publié le
Date de publication
15 décembre 2020

Session DOB Décembre 2020
Le Département entend continuer à jouer son rôle de bouclier social pour les Haut-Garonnais, tout en maintenant ses investissements. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Les conseillers départementaux se sont réunis le 15 décembre pour débattre des orientations budgétaires pour l’année 2021 dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique.

Corps

Le débat d’orientations budgétaires, étape incontournable du cycle budgétaire de la collectivité départementale, intervient cette année dans un contexte totalement inédit de crise sanitaire, économique et sociale, où, à l’instar des autres collectivités territoriales, le Département voit ses équilibres financiers fragilisés. Il fait face d’un côté à une baisse de ses recettes (baisse des droits de mutation) et, de l’autre, à une augmentation de ses dépenses. Dès le mois de mars, puis en novembre, le Département a en effet mis en œuvre une série de mesures sociales pour un budget global de 70 millions d’euros, visant à lutter contre la précarité et l’exclusion, à préserver l’activité économique et l’emploi sur le territoire, à soutenir les acteurs associatifs, culturels et sportifs et à apporter un soutien financier et psychologique aux personnes isolées.

Au total, le coût financier de la crise sanitaire est estimé à 105 millions d’euros. Toutefois, la gestion vertueuse menée par la collectivité lui permet d’absorber le choc induit par la crise sanitaire et de conserver des marges de manœuvre suffisantes pour continuer à jouer pleinement son rôle de bouclier social pour les Haut-Garonnais, tout en pérennisant les grands axes politiques du projet départemental. « La gestion saine de nos finances nous permet d'instaurer des mesures sociales, de maintenir les investissements et les contrats de territoire, de poursuivre des chantiers comme les collèges ou le numérique, a ainsi précisé Georges Méric, président du Conseil départemental. Et ces engagements se font sans hausse de la fiscalité. »

Ce qu'il faut retenir

Le projet de budget qui sera voté en session le 26 janvier 2021 se veut être :

  • Protecteur et solidaire, avec une pérennisation en 2021 des dispositifs d'urgence mis en place pour soutenir le pouvoir d’achat des plus démunis (bons solidaires, fonds de prévention de la précarité, fonds exceptionnel de soutien au monde associatif…)
     
  • Ambitieux, avec priorité aux investissements, de l’ordre de 215 millions d’euros, pour accompagner les entreprises et préserver l’emploi : opérations de voirie, construction de nouveaux collèges, soutien aux projets d’équipements dans les territoires, déploiement de la fibre…
     
  • Engagé, avec la poursuite des politiques publiques volontaristes autour de la promotion des valeurs républicaines et du principe de laïcité d’une part, et de l’engagement en faveur de la transition écologique du territoire d’autre part
     
  • Responsable et réaliste, qui ne compromet pas l’équilibre des finances départementales.