Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
À LA UNE

« Santé, Prévention, Protection » : session extraordinaire au Conseil départemental

Date de publication
Publié le 29 novembre 2022
Temps de lecture : 3 min
Miniature
Session extraordinaire santé
© Alis Mirebeau/CD31
Chapeau

La crise sanitaire et ses conséquences ont mis en évidence les limites d’une politique santé de l’État axée sur le curatif plutôt que le préventif et accentué les inégalités sociales dans une société toujours plus libérale. Lors d’une session extraordinaire « Santé, Prévention, Protection » le 29 novembre, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a réaffirmé son engagement à placer la solidarité, la prévention et la santé pour toutes et tous au cœur de ses différentes politiques.

Corps v2

Lors de cette session extraordinaire « Santé, Prévention, Protection », l’Assemblée départementale a adopté de nouvelles mesures pour rétablir le droit fondamental à la santé et l’égalité républicaine. Des mesures déclinées selon cinq thématiques : développer la prévention santé tout au long de la vie, préserver le cadre de vie grâce à un environnement sain, développer le sport santé pour tous et partout sur le territoire, permettre l’accès aux soins pour tous et protéger les haut-garonnaises et haut-garonnais face aux situations d’urgence avec les sapeurs-pompiers du SDIS 31.

Développer la prévention santé tout au long de la vie

Le Département de la Haute-Garonne n’a pas vocation à se substituer à l’État qui est compétent dans le domaine de la santé. Cependant, il s’engage auprès des habitants pour une prévention à tous les âges de la vie et dans ses différentes dimensions. Auprès des jeunes à travers de nouveaux dispositifs mis en place dans les PMI, l’Aide sociale à l’enfance, la Maison des adolescents, le Centre de santé sexuelle ou dans les collèges. Auprès des personnes âgées, à travers la gratuité des transports pour les plus de 65 ans, la téléassistance gratuite pour 26 700 personnes et l’organisation de 2000 actions pour lutter contre la perte d’autonomie. Auprès des publics fragilisés, par le biais des Maisons des solidarités ou de l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes.

Préserver le cadre de vie grâce à un environnement sain

Pour préserver la santé de toutes et tous, le Département agit en faveur d’un environnement sain, favorise la qualité alimentaire et les mobilités douces partout sur le territoire. En octobre 2022, le Département a adopté une série de mesures pour accélérer la transition écologique en Haute-Garonne. Ce plan, qui recouvre l’ensemble des compétences de la collectivité, vise à préserver la biodiversité et les ressources naturelles et ainsi préserver la santé des Haut-Garonnaises et des Haut-Garonnais. Par exemple, des mesures sont mises en place pour lutter contre les perturbateurs endocriniens, agir pour la qualité de l’air et de l’eau, lutter contre les nuisances sonores, veiller à la qualité alimentaire en Haute-Garonne (notamment en favorisant la qualité alimentaire dans les collèges et les circuits courts).

Développer le sport santé pour tous et partout sur le territoire  

Le Conseil départemental a fait du Sport-Santé une de ses priorités et a engagé une réflexion avec les acteurs du territoire pour co-construire des actions de proximité, cohérentes et adaptées aux demandes des usagers sur tout le territoire. Des mesures sont également mises en action pour encourager les mobilités actives.

Permettre l’accès aux soins pour tous

Les difficultés rencontrées par les Hauts-Garonnaises et les Haut-Garonnais pour accéder aux soins ont été le point de départ de différentes démarches du Département de la Haute-Garonne, bien que cela demeure une compétence de l’État. Le Département accompagne ainsi l’implantation des Maisons de santé et facilite l’installation de jeunes médecins en zone rurale.

Protéger les Haut-Garonnais face aux situations d’urgence avec le SDIS 31

Le Conseil départemental intensifie sa contribution au Service d’incendie et de secours de la Haute-Garonne (SDIS31) pour l’ouverture et la réhabilitation des casernes haut-garonnaises, afin de raccourcir les délais d’intervention que ce soit dans les zones urbaines, péri-urbaines ou rurales. Il souhaite recentrer les missions du SDIS vers l’urgence et valoriser le métier de sapeur-pompier en tant que premier maillon de la chaîne de secours.

Session extraordinaire - Santé, prévention, protection - 29/11/2022

Contacts et documents pratiques

Session extraordinaire - Santé, prévention, protection - 29/11/2022