Rino, un spectacle qui crée du lien autour de la radio et du vélo

Date de publication
Publié le 9 août 2022
Temps de lecture : 3 min
Miniature
Rino de la Cie TWO dans le cadre du festival 31 Notes d'été
© @charmon
Légende

Rino de la Cie TWO dans le cadre du festival 31 Notes d'été

> 13 août
Chapeau

Le samedi 13 août, dans le Jardin du Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges, la Cie TWO présentera son spectacle RINO, dans le cadre du festival 31 Notes d’été. Par le biais du vélo acrobatique, de la radio et de la musique, RINO crée des ponts entre les générations et les populations des territoires. Un pur moment de joie et de poésie.

Corps v2

La veille de leur spectacle, Noémie Bouissou et Ricardo Gaiser sillonnent les rue à l’affût d’anecdotes insolites. Pour les habitants de Saint-Bertrand-de-Comminges, ce sera donc le 12 août. Le thème ? Leur lien avec le vélo. « Ça tourne souvent autour des premières chutes, nous confie Ricardo, mais ça permet aux gens de se souvenir des moments complices avec leurs parents, d’évoquer la ville ou le village à une autre époque, de voyager dans le passé pour évoquer leurs rêves d’enfants et ce qu’ils en ont fait ». De ce micro-trottoir, Ricardo et Noémie tirent une carte postale sonore qu’ils diffusent le lendemain, juste avant le spectacle. Une façon de créer du lien entre les habitants interrogés et les touristes qui assistent à la représentation, entre les plus anciens et les plus jeunes, qui seront sans doute à leur tour sollicités, mais chut, on ne vous en dit pas plus. « On connaît notre point de départ, mais pas notre point d’arrivée, reprend Ricardo. On a un studio radio, des instruments, et on s’amuse à mettre en scène certaines anecdotes. On aime surprendre le public ».


La Cie TWO

Noémie et Ricardo se sont connus à l’école du Lido, à Toulouse. À l’issue de leur formation, en 2013, Ricardo crée la compagnie TWO et Noémie le rejoint peu après. Aujourd’hui, la compagnie alterne 2 spectacles, basée sur des duos. « Rino » est issu de leurs prénoms et de leur goût pour la recherche acrobatique et le mouvement. Le spectacle tourne depuis deux ans, mais chaque représentation est une création en soi puisque les artistes s’adaptent à chaque fois au lieu et au public. « Rino, c’est du vélo acrobatique, de la musique, du jeu, de la danse. Et surtout du rêve et de belles histoires. L’an dernier, on a interviewé un couple qui partait en voyage en vélo en Turquie. De retour de voyage, ils sont revenus nous voir, à Châlons. On a aussi croisé la route d’un adolescent de 17 ans qui partait en Belgique à vélo, rejoindre la fille dont il était amoureux. Un bel idéal, même si au final, le voyage fut plus intense que le baiser… »

Rino, de la Cie TWO, le 13 août à 17h30 dans le Jardin du Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges. Spectacle tout public et gratuit.