Sylvain Brefel, le “pelotari“ du Lauragais Publié le
Date de publication
8 janvier 2021

Sylvain Brefel, joueur de pala corta
Sylvain Brefel, joueur de pala corta. (Crédits : H.R/CD 31)
Chapeau

Ils sont champions d’athlétisme, de handibasket, d’aviron, de natation et sont les ambassadeurs sportifs du département. Deux fois par mois retrouvez ces sportives et sportifs qui portent haut les couleurs de la Haute-Garonne. Cette semaine, rencontre avec Sylvain Brefel, "pelotari" aux multiples titres de champion du monde.    

Corps

Sylvain Brefel est sans doute le plus “basque“ des Haut-Garonnais. Originaire du Lauragais, le double champion du monde en 2010 et 2018 de “pala corta“, une des nombreuses disciplines de la pelote basque, s’est fait une place de choix dans le monde de ce sport pratiqué essentiellement dans le sud-ouest de la France et le pays basque espagnol. “Enfant j’ai commencé le sport par le tennis, puis un ami de la famille m’a fait découvrir la pala corta, depuis je n’ai plus arrêté“, explique Sylvain Brefel, 36 ans. La pala corta oppose deux équipes de deux joueurs et consiste à lancer une balle de cuir avec une (très) petite raquette en bois contre le fronton à près de 300 km/h. “C’est sans doute la discipline la plus difficile car elle demande à la fois de la force physique mais aussi de l’adresse et de la dextérité“, confie Sylvain Brefel. Licencié au TAC puis au Stade Toulousain, le joueur arrière fait équipe de 1996 à 2014 avec le Toulousain Thomas Iris avec qui il glane ses premiers titres, dont celui de champion du monde en 2010 à Pau.

 

Joueur professionnel à Bilbao

Après une parenthèse dans le monde professionnel au sein de l’équipe Bilbao Inn Pala entre 2014 et 2019, celui qu’on surnomme de l’autre côté des Pyrénées “El Francès“, devient champion du monde professionnel en 2016 avec son coéquipier argentin Fusto. “J’ai réalisé un rêve en devenant joueur professionnel, c’était à la fois un accomplissement et un défi“. Soucieux de privilégier sa vie personnelle auprès de sa compagne et son petit garçon, et professionnelle - Sylvain Brefel est podologue à Escalquens - le champion de pala corta fait son retour au Stade Toulousain en 2016. Sous les couleurs “rouge et noir“ il remporte un nouveau titre mondial en 2018 avec Dan Necol. Devenu depuis ambassadeur sportif du Conseil départemental, Sylvain Brefel aspire à redevenir joueur professionnel en intégrant le prochain circuit pro qui devrait voir le jour en France dans les prochains mois. Avant d'espérer disputer et gagner les Mondiaux de pelote basque organisés en France en 2022 histoire de boucler une carrière riche en titres et en palmarès.

Sylvain Brefel, joueur de pala corta.
Sylvain Brefel, joueur de pala corta. (Crédits : H.R/CD31)