PORTRAIT

Un maçon du Lauragais élu "MOF" Publié le
Date de publication
27 juin 2019

MOF maçon
Emmanuel Grima est installé à Loubens-Lauragais. (Crédits : Alexandre Ollier)
Chapeau

Emmanuel Grima, âgé de 29 ans et entrepreneur dans la rénovation, a reçu la distinction de Meilleur Ouvrier de France en maçonnerie le 13 mai 2019 à Paris. 

Corps

L’ouvrage trône, magistral, sous la grange de la ferme familiale à Loubens-Lauragais : une échauguette de six tonnes, haute de cinq mètres et qui a nécessité près de 1 200 heures de travail ! C’est elle qui a permis à Emmanuel Grima, 30 ans, de décrocher au printemps dernier le titre de Meilleur Ouvrier de France en maçonnerie. Un « moment charnière » dans sa vie professionnelle. « Quinze ans après mon entrée en apprentissage et dix ans après la création de mon entreprise, participer à ce concours m’a permis de redécouvrir mon métier, d’aller plus loin, de développer de nouvelles compétences », indique-t-il. « Le timing était bon, tant dans ma vie professionnelle que dans ma vie personnelle. J’avais suffisamment d’expérience et j’étais prêt à vivre en ermite pendant un an ! »

Nouvelles perspectives

Dès janvier 2018, à la réception des sujets, il s’est donc lancé à corps perdu dans le concours. Le sujet l’emballe : « C’est un élément d’architecture identifiable, qui allie la technique à l’esthétique. » Mais les difficultés sont réelles. Trouver les bons matériaux lui demande un temps considérable, tout comme apprendre à travailler le béton, dont est composé l’ouvrage à 80 %. « Ce n’est pas quelque chose que je faisais tous les jours. » Mais la récompense au bout de ce marathon, qui demande rigueur et endurance, vaut tous les sacrifices. « Être MOF, ça ouvre des portes… et ça rebooste ! »Le trentenaire fourmille de projets, pour son entreprise, mais aussi pour lui-même. Prochain challenge : une formation en architecture, pour prendre en charge la conception et le suivi de projets de construction.