Archéologie : de nouvelles fouilles à Saint-Bertrand-de-Comminges

Retour sur la deuxième phase du chantier archéologique qui s’est déroulé en juin dernier, sur le site antique de Saint-Bertrand-de-Comminges

La deuxième phase du chantier archéologique "Mourir à Lugdunum", entamé en 2016 sur le site de Saint-Bertrand-de-Comminges, s'est poursuivie du 12 juin au 15 juillet 2017, avec le soutien du Musée archéologique départemental.

Ce projet a été mené cette année encore par le professeur William Van Andringa de l'Université de Lille 3 et poursuivait le même objectif, à savoir, révéler les pratiques funéraires des habitants de Lugdunum Convenarum, Saint-Bertrand-de-Comminges de l'époque augustéenne à la fin de l'antiquité. Les fouilles menées en 2016 sur le site dit "d'Herrane" ont abouti à des découvertes importantes, dont un grand mausolée tourné vers la ville.

En 2017, outre l'aspect archéologique, cette campagne avait une vocation éducative et culturelle, en permettant à des étudiants de réaliser des stages de formation et en accueillant les classes d'écoles primaires de Saint-Bertrand et d'Izaourt  ainsi que des habitants intéressés par les recherches avec notamment un petit train mis à disposition pour l'occasion le 9 juillet dernier.
Pendant les fouilles, une conférence publique a d'ailleurs organisée le 5 juillet afin de présenter les avancées des travaux et les premiers résultats.

Nouvelles découvertes archéologiques

Les fouilles étendues sur le site de Saint-Just-Valcabrère, ont permis de faire une découverte remarquable d'occupations et de structures funéraires antiques et médiévales avec notamment un hypogée (tombeau souterrain) de l'antiquité tardive. Cet événement a généré une réelle émulation, confortant la poursuite du programme l'année prohaine. 
Le travail réalisé sur le site a été accompagné par le Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges, qui a mis à disposition de l'équipe de chercheurs des moyens humains et logistiques.

En vidéo

Cette vidéo tournée durant l'été 2017 est consacrée à la deuxième saison de ces fouilles, qui concernent un site funéraire de l'antiquité tardive. Un chantier organisé avec le soutien logistique du Musée archéologique départemental. 

Du 27 juin au 1er juillet 2016, le Musée archéologique départemental était à Toulouse pour une exposition exceptionnelle dans les locaux du Conseil départemental.
Quelques pièces remarquables de l'Antiquité étaient présentées à l’occasion de visites commentées gratuites, ouvertes à tous.

Page publiée le 17 mars 2017 - vérifiée le 09 octobre 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne