Vous êtes ici

Assemblée départementale : la dernière session en bref

16 avril 2019

Mardi 16 avril, les élus départementaux se sont réunis en session. Au programme notamment, le vote du Schéma de développement touristique départemental, qui définit les grandes orientations de la stratégie tourisme en Haute-Garonne, la politique jeunesse et le lancement d’un appel à projets en direction des collégiens haut-garonnais, visant à soutenir des actions citoyennes innovantes et concrètes, initiées par et pour les collégiens. Les élus ont également voté le déblocage d'une aide exceptionnelle suite à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Suite au grave incendie qui a touché la cathédrale de Notre-Dame de Paris hier, le Conseil départemental a décidé d’allouer une subvention de 1 million d'euros pour soutenir la reconstruction de ce haut-lieu du patrimoine français.
 
 
"Hier soir, nous avons été tous bouleversés par le drame de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Elle est un symbole universel, elle parle à chacun d'entre nous. Lieu emblématique de Paris et de la France, Notre-Dame fait partie intégrante de l’Histoire de notre pays. Dès aujourd’hui, nous devons penser à l’avenir et à la nécessaire reconstruction pour que Notre-Dame surplombe à nouveau fièrement les toits de Paris", a déclaré Georges Méric.

 

Une politique jeunesse pour et par les jeunes

De janvier à juillet 2018, élus et agents du Conseil départemental sont allés à la rencontre des 11-29 ans sur tout le territoire. 2000 jeunes ont participé aux 31 rencontres et plus de 1000 autres ont répondu à un questionnaire.

4 grands défis à relever sont apparus suite à ces rencontres :
-faciliter la participation et l'engagement des jeunes
-favoriser leur émancipation
-guider les jeunes vers l'autonomie
-favoriser leur bien-être
 
En février, le 1er forum des jeunesses haut-garonnaises a permis d'imaginer ensemble des actions concrètes pour répondre à ces défis. "Nous travaillons sur ce dossier depuis plus de 18 mois, a expliqué Arnaud Simion, vice président du Conseil départemental en charge de l'action sociale, enfance et jeunesse, un travail engagé en profondeur avec la volonté d'associer impérativement d'écouter et d'entendre la parole des jeunesses haut garonnaises.

 

 
 
 

Une coopération Toulouse métropole/Conseil départemental renforcée

 

Lors de cette dernière session, les élus ont pu acter le budget engagé en faveur d'une coopération renforcée avec la métropole toulousaine. "Il y avait une nécessaire complémentarité à trouver entre nos deux collectivités, qui correspond à la complémentarité de nos territoires urbains, péri-urbains, ruraux et de montagne", témoigne Sébastien Vincini, Rapporteur Général du Budget.Ce partenariat matérialise la volonté pour les deux collectivités de s’engager dans un accord en faveur d’une action territoriale plus efficiente et de développer une alliance des territoires plus forte entre métropolitains, périurbains et ruraux. Au cœur de cette coopération, plusieurs axes majeurs ont été identifiés pour l’avenir : les enjeux de mobilité, de développement économique, de qualité de vie, de vivre ensemble et de rayonnement européen des territoires.

 

 

 

Le défi des collégiens

Les élus départementaux, réunis en session, ont décidé de lancer le "défi des collégiens" pour les établissements publics et privés du département. Ce nouveau dispositif, développé en partenariat avec l’Education nationale, vise à valoriser l'engagement citoyen des jeunes et à développer et valoriser des actions innovantes et concrètes portées par les Conseils de la vie collégienne, au bénéfice des autres collégiens.

Nous devons proposer aux jeunes de nouveaux espaces d’expression où ils puissent développer et valoriser leur engagement citoyen et leur capacité d’agir, de proposer, d’innover et de porter des projets exemplaires, dans l’intérêt de tous.

Georges Méric

 

Le défi des collégiens prend la suite du Conseil départemental des collégiens, qu'il tend à faire évoluer vers une démarche plus participative. Il s’inscrit dans la politique jeunesses, engagée en 2017, qui prévoit d’associer davantage les jeunes à la définition des politiques publiques de l’institution et de renforcer les liens entre les collégiens et les élus départementaux.

Dès la rentrée 2019, le Conseil départemental lancera un appel à projets en direction des 117 collèges publics et privés afin de sélectionner 12 projets finaux, qui seront mis en œuvre dans les établissements l'année suivante. Cet Appel à projets s’adressera aux Conseils de la vie collégienne, désormais institués dans tous les établissements, et s’attachera à valoriser les projets sur des thématiques telles que le développement durable, la citoyenneté, la vie au collège, les relations filles-garçons, la lutte contre les discriminations, l’accès à la culture, etc.

Le Conseil départemental accompagnera les collégiens durant toute la réalisation de leur projet et mettra à disposition ses ressources, notamment en communication.
Une dotation pouvant aller jusqu’à 1 000 € par action pourra être attribuée aux 12 projets sélectionnés.

Une feuille de route touristique pour le Département

Depuis 2015, le Conseil départemental a fait du soutien à l’économie touristique, créatrice d’emplois in situ, une de ses priorités. Le tourisme représente en effet 15 000 emplois sur le territoire haut-garonnais et 1milliard d’euros de retombées économiques. Le schéma adopté lors de l'Assemblée départementale fixe la stratégie touristique déployée par le Conseil départemental en lien avec Haute-Garonne Tourisme pour valoriser la destination « Haute-Garonne ».

Depuis trois ans, le Conseil départemental mène une politique touristique ambitieuse pour promouvoir les nombreux sites et atouts de la Haute-Garonne.
En adoptant un schéma de développement touristique départemental, nous actons une stratégie forte sur les 5 prochaines années, afin de poursuivre notre action de manière coordonnée avec l’ensemble des territoires, des acteurs et des professionnels du tourisme.

Georges Méric

 

Ce premier schéma touristique élaboré par le Conseil départemental est basé sur 5 axes  :

  • Le tourisme vert et l’itinérance douce
  • Le tourisme fluvial autour du Canal du Midi et de la Garonne
  • Le tourisme durable pour la montagne et le piémont (notamment via la création en aout 2018 du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne)
  • Le tourisme culturel et patrimonial autour des sites majeurs que sont le château de Laréole, le musée de l’Aurignacien, le musée archéologique départemental et le centre culturel des Olivétains à Saint-Bertrand-de-Comminges, mais également la galerie 3.1 et le musée départemental de la Résistance et de la Déportation.
  • L’œnotourisme et les produits du terroir

 

Retrouvez l'intégralité de la session ci-dessous.

Page publiée le 16 avril 2019 - vérifiée le 16 avril 2019