Vous êtes ici

Autonomie: près de 2 millions d'euros pour accompagner les personnes âgées

10 000 personnes âgées pourront bénéficier d’actions de prévention, menées par une vingtaine d'opérateurs en milieu urbain comme rural

Jeudi 10 novembre s'est tenue, au Conseil départemental, la deuxième réunion de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie de la Haute-Garonne*. Véronique Volto, vice-présidente en charge des séniors, représentant Georges Méric, a présidé cette réunion, un mois après l'installation par le président du Conseil départemental de cette nouvelle instance.

Au total, près de 2 millions d'euros, alloués par la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie, seront mobilisés pour lutter contre la perte d'autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus. Cette aide concernera plus de 11 000 personnes en Haute-Garonne.

A l'occasion de cette rencontre, l'ensemble des partenaires de la conférence des financeurs a adopté, à l'unanimité, un programme d'actions comprenant une quarantaine de nouveaux projets, pour répondre aux besoins des personnes âgées concernées, d'un montant de 1,75 M€. Il sera soumis au vote de l'assemblée départementale lors de la commission permanente de décembre ; le Conseil départemental étant chargé du suivi technique et de sa mise en œuvre début 2017.

Plus de 10 000 personnes âgées de 60 ans et plus pourront bénéficier de ces actions de prévention, menées par une vingtaine d'opérateurs (associations, établissements publics, mutuelles…), réparties dans toute la Haute-Garonne, en milieu urbain comme rural. Ces actions seront gratuites pour les bénéficiaires et auront pour objectifs :

  • La préservation du lien social (prévention de l'isolement et de la solitude, aide à la mobilité, initiation à Internet…) : 11 actions accompagnées à hauteur de 455 000 €.
  • De favoriser une activité physique adaptée et une nutrition équilibrée: 14 actions soutenues à hauteur de près de 400 000 euros.
  • Le suivi des personnes fragiles présentant les premiers signes de perte d'autonomie : 2 actions, aidées à hauteur 238 000 €.
  • Le maintien à domicile (adaptation du logement) : 2 actions pour 110 000 €.

Au-delà de ces champs d'intervention, des projets relatifs à la santé des personnes âgées - stimulation intellectuelle, dépistage de la souffrance psychique et de la perte auditive par exemple - ou à la prévention des chutes, ont été retenus dans le plan d'actions.

Par ailleurs, un "forfait autonomie" sera versé aux 21 résidences autonomie du département pour la création de nouvelles actions afin de prévenir la dépendance de leurs résidents. Cette enveloppe de 221 000 € bénéficiera aux 1100 résidents de ces structures.

"La prévention de la perte d'autonomie est un des défis de notre société. La part des plus de 60 ans dans la population haut-garonnaise augmente et représente plus de 20% de la population du département. D'ici 2040, 434 000 personnes auront plus de 60 ans selon les données de l'INSEE, soit un bond de 62 %. Cette progression doit être anticipée. Chef de file de l'action sociale en faveur des personnes âgées, le Conseil départemental de Haute-Garonne y consacre 157 millions d'euros en 2016. Les actions menées par le Département visent à apporter des réponses concrètes aux besoins des seniors en perte d'autonomie. Le programme d'actions décidé par la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie s'inscrit pleinement dans cette dynamique" précise Georges Méric.

L'action du Conseil départemental de la Haute-Garonne à destination des personnes âgées en chiffres :

  • 28 000 bénéficiaires de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie.
  • 23 500 personnes accompagnées avec le dispositif de téléassistance.
  • 170 établissements pour personnes âgées sous compétence départementale.

* La loi du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement a institué la mise en place, dans chaque département, d'une Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus, afin de coordonner au niveau local les financements de la prévention de la perte d'autonomie autour d'une stratégie commune. Cette conférence réunit le Département, l'ARS, la Caisse d'Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT), l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM), les institutions de retraites complémentaires (AGIRC – ARCCO), la Mutualité Sociale Agricole (MSA), le Régime Social des Indépendants (RSI) et la Mutualité Française.

Page publiée le 10 novembre 2016 - vérifiée le 10 novembre 2016